Archives de catégorie : Santé durable

Surveillance sanitaire des abeilles

didier-fabre_img_1443296599515Didier FABRE
directeur départemental adjoint
de la protection des populations de la Drôme
didier@hopital-territoires.eu

Les abeilles jouent un rôle essentiel dans la pollinisation. En effet, alors que 80% des cultures sont dépendantes des pollinisateurs, près de 85% de ces plantes sont pollinisées par les abeilles.

Continuer la lecture

5e Journée d’échanges sur l’air organisée par Atmo Picardie

logo ATMO PicardieLes perturbateurs endocriniens

Atmo Picardie organise sa 5e journée d’échanges, sur l’air sur le thème des perturbateurs endocriniens, le mardi 27 septembre 2016 à Amiens.

Cette journée est à destination des professionnels du monde agricole, des collectivités locales, gestionnaires de risque, chercheurs, enseignants et étudiants en médecine, pharmacie et toxicologie environnementale.

Continuer la lecture

Vers une ophtalmologie à deux vitesses ?

Dr Jacques Legrand DSC0235
Dr Jacques Legrand, Paris

jacques.legrd@hotmail.com

 

Coût des consultations et des équipements, baisse des remboursements, rôle des mutuelles et des sur-complémentaires, pénurie d’ophtalmos : l’accès aux soins visuels est loin d’être simple, et fluide… Sommes-nous en train de mettre en place une ophtalmologie à deux vitesses ?

Continuer la lecture

De la transparence du corps à celle de la vie publique

DIDIER Jean-Pierre
Pr Jean-Pierre DIDIER
professeur des universités
praticien hospitalier honoraire
jean-pierre@hopital-territoires.eu

 

« A trop vouloir voir, nous avons oublié de penser »

Le dictionnaire de l’Académie française définit la transparence comme la « propriété qu’a un corps, un milieu, de laisser passer les rayons lumineux, de laisser voir ce qui se trouve derrière ». Au sens figuré c’est « la qualité d’une personne dont les pensées et les sentiments sont faciles à comprendre, à deviner », ou « la qualité d’une institution qui informe complètement sur son fonctionnement, ses pratiques ».

Continuer la lecture

Saint-Denis (93) : La Maison des Femmes, une prise en charge spécialisée pour les femmes en souffrance

Dr Ghada Hatem-Gantzer, fondatrice de la Maison des Femmes
Maternité Angélique du Coudray, CH de Saint Denis
assistée de Mathilde Delespine, sage-femme,
coordinatrice de la Maison des Femmes

 

Ghada Hatem, chef du service gynécologie-obstétrique de l'Hôpital Delafontaine à Saint-Denis (93), photographiée à Saint-Denis en juillet 2014 par Mathieu Zazzo

Ghada Hatem, chef du service gynécologie-obstétrique de l’Hôpital Delafontaine à Saint-Denis (93), photographiée à Saint-Denis en juillet 2014 par Mathieu Zazzo

Originaires de plus d’une centaine de pays, les femmes que le docteur Ghada Hatem-Gantzer, gynécologue-obstétricienne, reçoit en consultation sont, pour beaucoup d’entre elles, submergées par des difficultés sociales extrêmes et des problématiques liées à leur culture.

« Un sous-peuple ! Voilà ce qui me révolte et me donne l’envie de faire de la cause des femmes dans le 93, l’engagement d’une vie ! » Cette phrase résume le combat que mènent chaque jour Ghada Hatem-Hantzer et son équipe, dont Mathilde Delespine, sage-femme, à la Maternité Angélique du Coudray du CH de Saint-Denis (93). Continuer la lecture

Medias et santé, un couple infernal

DIDIER Jean-Pierre
Pr Jean-Pierre DIDIER
professeur des universités
praticien hospitalier honoraire
jean-pierre@hopital-territoires.eu

 

Un monde où l’on est au courant de tout, mais sans vraiment savoir

Fin octobre, des titres ont mis le feu à nos cuisines dans le cadre d’un buzz surgissant dans le sillage de la publication d’un rapport de l’OMS.

Continuer la lecture

S’il te plait donne-moi envie d’apprendre

DIDIER Jean-Pierre
Pr Jean-Pierre DIDIER
professeur des universités
praticien hospitalier honoraire
jean-pierre@hopital-territoires.eu

 

A l’école, rien ne va plus !

Un projet, inscrit dans la continuité de la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013, se propose de réformer l’enseignement des collèges. Les couloirs ministériels résonnent : Et une réforme de plus, une. Chaud devant !

Continuer la lecture

Un champignon ça trompe énormément

DIDIER Jean-PierrePr Jean-Pierre DIDIER
professeur des universités
praticien hospitalier honoraire
jean-pierre@hopital-territoires.eu

 

Prudence, le chasseur-cueilleur est de retour !

La saison de la cueillette des champignons bat son plein, le cueilleur sent son patrimoine génétique frétiller, il saisit son panier, son couteau à brosse et s’en va à la recherche du bon coin à girolles, aux cèpes ou autres lactaires, dont il garde jalousement le secret hors des écrans radars ; encore que parfois il gagnerait à ne pas oublier son système de géolocalisation, au cas où…

Continuer la lecture

2015, année de la lumière…avec des zones d’ombre

DIDIER Jean-PierrePr Jean-Pierre DIDIER
professeur des universités
praticien hospitalier honoraire
jean-pierre@hopital-territoires.eu

 

L’exposition à la lumière devient un problème de santé publique

Il a été décidé que 2015 serait l’année internationale de la lumière.

Depuis la nuit des temps nous baignons dans la lumière. L’alternance jour/nuit a pendant des millions d’années façonné un système métronomique sophistiqué, calé sur une période circadienne d’à peu près 24 heures, afin qu’il puisse réguler notre balance énergétique en fonction de la variation des besoins entre période diurne et nocturne.

Continuer la lecture

Handicap : l’Apartheid ignoré

Pierre NazereauPierre NAZEREAU
pierre.nazereau@wanadoo.fr

Exigeons le simple respect de nos droits qui viennent d’être bafoués, méprisés, par ceux que nous avons élus…

Le 20 janvier 2015, lors de ses vœux à la presse, Manuel Valls, le premier ministre, avait parlé d’un « apartheid territorial, social et ethnique », afin de dénoncer l’exclusion qui caractérise les quartiers populaires, autour des grandes villes. Il voulait nommer « la réalité telle qu’elle est ». Mon propos n’est pas de nier cette exclusion, bien évidemment, mais ce jour-là, Manuel Valls a oublié (?) une autre exclusion, celle qui concerne les personnes en situation de handicap, et qui correspond également à un véritable apartheid, dont personne ne parle.

Continuer la lecture

La MSA renouvelle son programme d’éducation thérapeutique du patient

LOGO_MSALa MSA renouvelle pour cinq ans auprès des ARS sa demande d’autorisation à l’éducation thérapeutique du patient. A cette occasion, elle lance une politique ambitieuse d’information et de formation des professionnels de santé, médecins traitants et soignants éducateurs qui sont les premiers prescripteurs de ce programme gratuit.

Continuer la lecture

Santé durable : démocratiser l’accès à la prévention

Comment permettre une prévention active
et l’éducation à la santé pour tous ?

Colloque au Palais Bourbon – jeudi 1er octobre 2015

Notre système de santé a été organisé depuis 1945 pour le traitement des maladies aiguës, alors que 63 % de nos dépenses de santé concernent aujourd’hui les maladies chroniques (diabète, maladies cardio-vasculaires, dépression…). Celles-ci sont insuffisamment dépistées et suivies, entraînant souvent des complications avec des hospitalisations, dramatiques et très coûteuses pour le service public de la santé.

Continuer la lecture

François MOURGUES, un directeur d’exception

Dominique MATHIS
dominique@hopital-territoires.eu

 

François MOURGUESDurant le temps où je fus rédacteur en chef de DH Magazine, je me rendis cinq fois en reportage au CH d’Alès : en 2004, en 2007, en 2010, en 2011 et en 2012.

Pourquoi ? Parce que cet hôpital public, qui avait traversé une période de difficultés et d’aléas, dans une ville et une région elles-mêmes particulièrement sinistrées par la crise économique, montrait une remarquable pour ne pas dire exceptionnelle capacité de résilience et poursuivait avec vigueur et obstination sa démarche de rénovation ; avec efficacité aussi, puisque le CH fut finalement reconstruit et devint le premier CH « éco-responsable » de France.

Mais pas seulement : avant même cette reconstruction, j’avais été impressionné, en 2004 par les qualités évidentes du service maternité et du service psychiatrie ; et en 2007 par la construction d’unités EHPAD et accueil de jour à taille humaine.

En 2010 et 2011 c’est la prospective et la minutie présidant à la maîtrise d’ouvrage du nouvel hôpital Alès-Cévennes qui m’impressionnèrent.

CH Alès-CévennesEn 2012 je pus constater de visu que ce nouvel hôpital qui venait d’être achevé était à la fois superbement intégré dans le site et réalisé selon les meilleurs concepts du développement durable.

François MOURGUES

François MOURGUES

J’avais saisi, bien entendu, car dans ma vie antérieure je fus directeur d’hôpital public près de trente ans, que de tels résultats étaient in fine le fruit d’une équipe, que cette notion d’équipe n’était certainement pas formelle  à Alès ; mais j’étais tout autant persuadé que François MOURGUES, le directeur, avait été d’abord le bulldozer, puis la locomotive, enfin la clé de voûte, à la fois de cette équipe et de cette évolution.

Aussi fus-je extrêmement honoré lorsqu’il accepta de me recevoir à nouveau en janvier 2012, cette fois dans le dessein de rédiger un article centré sur ce serviteur exemplaire de l’hôpital public : « Un caractère au service d’un objectif ».

L’entretien fut chaleureux, passionnant, sans langue de bois (ceux qui connaissent François MOURGUES n’en seront évidemment pas surpris) et relisant l’article aujourd’hui je suis frappé du caractère visionnaire de ses propos.

Je ne vais pas le reproduire in extenso ici, puisqu’il fut publié dans DH Magazine, mais je vous encourage à aller le consulter sur leur site :

http://issuu.com/dhmag/docs/dh_magazine_142

François MOURGUES, oui, fut un directeur d’hôpital exceptionnel…

CH Alès-Cévennes 2Et je tenais à en témoigner modestement, alors que ce jour 28 mai à 18 heures une manifestation de sympathie est organisée au Centre hospitalier Alès-Cévennes à l’occasion de son départ.

***

Quelques membres de l’équipe de François MOUGUES que j’eus l’honneur d’interviewer (que celles et ceux que je ne mentionne pas veuillent m’excuser !) :

Valérie KISGEN

Valérie KISGEN

T MAYEN V DIMANCHIN V KIRSGEN

T MAYEN V DIMANCHIN V KIRSGEN

Ph LAURENT

Ph LAURENT

P RIGO

P RIGO

P LA LUMIA

P LA LUMIA

Michel PRAT

Michel PRAT

Michel GIL

Michel GIL

M Rainé

M Rainé

Isabelle MARTIN

Isabelle MARTIN

Ghislaine GRANAT

Ghislaine GRANAT

Fabien CHANABAS

Fabien CHANABAS

 

 

équipe accueil de jour

équipe accueil de jour

 

 

 

 

 

Crash de l’A320 l’horrible besoin de transparence

DIDIER Jean-PierrePr Jean-Pierre DIDIER

professeur des universités
praticien hospitalier honoraire

jean-pierre@hopital-territoires.eu

 

Nous avons soif de transparence

La transparence est devenue pour notre société comme la soif, un besoin vital. Pour le satisfaire tous les moyens sont bons car nous ne saurions mourir de soif.

Continuer la lecture