Archives de catégorie : Le patient

Ses droits, ses devoirs, sa représentation, son rôle actif, la déontologie et l’éthique qui lui sont dues

Dijon 2 avril 2017 : Les Athlés Solidaires


« Tout seul tu vas plus vite,
ensemble on va plus loin »

 

Qui sommes-nous ?

Née en janvier 2016, Les Athlés Solidaires est une association de sensibilisation et de récolte de fonds en faveur des maladies rares et génétiques. Elle est composée d’une trentaine d’étudiants de Sciences Po, tous rassemblés autour d’une même valeur : la solidarité !

Nos actions

Continuer la lecture

Co-décision en santé : le soin démocratique ?

co-decision-en-santeBrest, les 14, 15 et 16 septembre.

Colloque annuel 2016 du réseau national des Espaces de réflexion éthique régionaux co-organisé par l’Espace de réflexion éthique de Bretagne (EREB) et l’équipe de recherche Ethique, professionnalisme et santé (EA 4686) de l’Université de Bretagne Occidentale.

Débat Public (dans le cadre de ce colloque) : « Prendre soin de la démocratie en santé ? », jeudi 15 septembre, 18h15 – 20h30, Faculté des Lettres, Amphi Guilcher, Brest

MERCREDI 14 SEPTEMBRE

Continuer la lecture

Paris Healthcare Week – Porte de Versailles : Empowerment des citoyens et restructuration de l’offre de soins

territoire et sante vallorem

Paris Healthcare Week – Porte de Versailles Agora ACCUEILLIR
Jeudi  26 mai 2016 – 15h15 à 16h 
Conférence :
Empowerment des citoyens et restructuration de l’offre de soins

Alors que la loi de modernisation redessine en profondeur l’organisation de l’offre de soins de nouvelles questions surgissent : dans un contexte de contraintes budgétaires et de désertification médicale, quel est le poids des usagers face aux décisions de restructuration ? Comment les citoyens se saisissent-ils de problématiques techniques et expertes ? Comment les instances accueillent-elles l’engagement des usagers ? Quelles évolutions envisager pour véritablement associer les citoyens à la co-construction de l’offre de soins ?

Continuer la lecture

Démarchage téléphonique

Didier Fabre_IMG_1443296599515Didier FABRE

directeur départemental adjoint
de la protection des populations de la Drôme

didier@hopital-territoires.eu

Nous avons tous été appelés un jour par un démarcheur pour des travaux de rénovation, les énergies renouvelables ou un cadeau à aller chercher en couple dans un magasin.

Agacés, nous nous sommes peut-être inscrits sur la liste Pacitel, mais sans grande efficacité.

Or, l’article L 121- 34 du Code de la Consommation dispose que :

  • les consommateurs qui ne souhaitent pas faire l’objet de prospection commerciale par téléphone peuvent s’inscrire gratuitement sur une liste d’oppostion,
  • il est interdit aux professionnels de démarcher par téléphone les consommateurs inscrits sur cette liste.

Un arrêté du 25 février 2016 a désigné la société OPPOSETEL –92-98, boulevard Victor Hugo à Clichy- comme gestionnaire de la liste d’opposition.

A partir du 1er juin prochain, les consommateurs pourront s’inscrire gratuitement sur cette liste par courrier ou sur le site www.bloctel.gouv.fr

L’inscription sera effective dans les trente jours et valable trois ans.

Trois mois avant la fin de cette période, les consommateurs seront contactés pour savoir s’ils souhaitent se réinscrire ou non.

Attention : sont concernés les numéros de téléphone fixe et mobile, mais pas les SMS.

Le professionnel qui ne respectera pas l’interdiction s’exposera à une amende administrative de 15 000€ pour une personne physique (75 000€ pour une personne morale).

En cas de problème, on pourra s’adresser à la DD(CS)PP de son département.

Saint-Denis (93) : La Maison des Femmes, une prise en charge spécialisée pour les femmes en souffrance

Dr Ghada Hatem-Gantzer, fondatrice de la Maison des Femmes
Maternité Angélique du Coudray, CH de Saint Denis
assistée de Mathilde Delespine, sage-femme,
coordinatrice de la Maison des Femmes

 

Ghada Hatem, chef du service gynécologie-obstétrique de l'Hôpital Delafontaine à Saint-Denis (93), photographiée à Saint-Denis en juillet 2014 par Mathieu Zazzo

Ghada Hatem, chef du service gynécologie-obstétrique de l’Hôpital Delafontaine à Saint-Denis (93), photographiée à Saint-Denis en juillet 2014 par Mathieu Zazzo

Originaires de plus d’une centaine de pays, les femmes que le docteur Ghada Hatem-Gantzer, gynécologue-obstétricienne, reçoit en consultation sont, pour beaucoup d’entre elles, submergées par des difficultés sociales extrêmes et des problématiques liées à leur culture.

« Un sous-peuple ! Voilà ce qui me révolte et me donne l’envie de faire de la cause des femmes dans le 93, l’engagement d’une vie ! » Cette phrase résume le combat que mènent chaque jour Ghada Hatem-Hantzer et son équipe, dont Mathilde Delespine, sage-femme, à la Maternité Angélique du Coudray du CH de Saint-Denis (93). Continuer la lecture

Infocament

infocament
L’importance de l’archivage des données médicales des patients est perçue de longue date dans les pays développés. En France, entre autres, leur communication au patient et leur conservation sont rendues obligatoires. Cependant, l’application pratique de ces dispositions pose problème.
  • D’une part le volume des données est tel que beaucoup de centres de soins ne peuvent faire face à la logistique de leur stockage. On produit aujourd’hui plus de données dans le monde que l’on ne peut en conserver.
  • D’autre part le patient ne conserve que difficilement des données qui se présentent sur de supports divers; compte rendus écrits, radios image ou CD, ou autres. De plus, en cas d’ALD, le volume est tel qu’il devient très difficile de les avoir avec soi en cas de déplacement, ou même simplement pour se rendre aux consultations.
  • Enfin, lorsqu’il s’agit d’évènements anciens, les données sont la plupart du temps égarées ou indisponibles.

Continuer la lecture

Recommandations du Contrôleur des lieux de privation de liberté : Centre psychothérapique de l’Ain

Recommandations en urgence
du Contrôleur général des lieux de privation de liberté :
Centre psychothérapique de l’Ain (Bourg-en-Bresse)

Logo-ORSAC_mediumLe CPA01 est un établissement de santé privé d’intérêt collectif, affilié à l’ORSAC (association reconnue d’utilité publique par décret du 25 janvier 1952), qui assure les missions de service public de psychiatrie dans le département de l’Ain.

Continuer la lecture

Une nouvelle loi pour quelle modernisation de notre système de santé ?

Cabanis Jean-NoelJean-Noël Cabanis

docteur en sciences économiques, consultant

jean-noel@hopital-territoires.eu

Les tragiques évènements du mois de janvier 2015 ont éclipsé un moment les réactions de nombreux professionnels de santé, tous statuts et privilèges confondus, contre le projet de loi présenté par Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé. Ceux encore plus terrifiants du mois de novembre ont interdit toute réflexion posée, tant au niveau des syndicats que des fédérations d’établissements. L’état d’urgence, et aujourd’hui la révision constitutionnelle envisagée par le gouvernement, occupent l’espace médiatique.

Continuer la lecture