Archives de catégorie : Billets d’humour & d’humeur

Le masque et le tuba (ou la pêche aux perles sanitaires du Net) : plongée n°9

images
Le Grand Bleu
grand-bleu@hopital-territoires.eu

Pagaille au nouvel hôpital mère et enfant d’El-Bez
(liberte-algerie.com)

Le transfert de la maternité Kharchi-Messaouda de la cité Kaâboub vers le nouvel hôpital mère et enfant du pôle médical, sis à El-Bez, s’apparente à une montagne qui accouche d’une souris.

Le nouvel hôpital est-il jumelé avec l’hôpital du point G à Bamako ?

 Louvoyer ou remonter le vent ?

La directrice du CHRU de Tours a des projets plein les cartons. Avec une priorité affichée dès son arrivée en janvier : les urgences de Trousseau. (lanouvelle republique.fr)

Et ces projets, la directrice les porte avec détermination. « Nous voulons un CHU accueillant, réactif, moderne et innovant, aussi bien dans la recherche que dans l’organisation hospitalière. Mais un CHU, c’est un paquebot à faire bouger, ce n’est pas un Optimist. » 

Ou par les temps qui courent, un Pessimist ?

À l’hôpital après avoir couché avec une femme trop souple
(7sur7.be)

Bakhtiyar Salimov, 45 ans, est l’heureux époux d’une ancienne danseuse étoile du Bolchoï Anastasia Volochkova aujourd’hui âgée de 38 ans. Mais si la ballerine est aujourd’hui à la retraite, elle n’a pour autant rien perdu de sa souplesse, comme peut malheureusement en témoigner son mari.
Celui-ci a en effet terminé aux urgences à la suite de leur dernier rapport sexuel. « Après l’amour, sa douleur au dos était si intense que nous avons dû appeler l’ambulance », explique-t-elle.
Une séance de galipettes que Bakhtiyar Salimov n’est vraiment pas près d’oublier. D’après son épouse, le quadragénaire est toujours alité et ne peut pas se tenir debout.

Pour avancer doucement lors de la rééducation on lui conseille les œuvres de Marius Petipa !

Le centre hospitalier Ariège-Couserans expérimente la «Georgette»
(ladepeche.fr)

Couvert unique alliant fourchette, cuillère et couteau, la «georgette» [..] peut cependant devenir un avantage lorsqu’un patient ne peut utiliser qu’une seule main pour manger. Introduire ce concept dans un établissement de santé permet aux patients d’apprécier le déjeuner sans changer de couvert et d’utiliser un ustensile moins dangereux qu’un couteau ou une fourchette.

Et après on pourra dire que le malade Plana ?

Un poulailler écologique à l’Ehpad
(lanouvellerepublique.fr)

Dix poules de Marans sont installées dans le poulailler, à proximité de l’établissement, accessible aux résidants et géré par le personnel qui bénéficiera des œufs produits.

Avantage en nature à déclarer?

CHU de Libreville: Les « Urgences » où il n’y a jamais d’urgence
(gaboneco.com)

Au Centre Hospitalier Universitaire de Libreville (CHUL), le personnel médical, en particulier les médecins, auraient délibérément abandonné le service des « Urgences » pour vaquer à leurs « extras » dans des structures sanitaires privés. Une situation qui donne le quitus aux internes et aux stagiaires de s’occuper seuls des malades, au grand désarroi des patients.

Les médecins étaient aux Gabonais absents ?

De quoi tomber sur le c…

Hippocrate 2

Alain SOLLAND
alain@hopital-territoires.eu

Le Parisien révèle qu’un laboratoire américain vient de mettre sur le marché un médicament révolutionnaire. Le principe actif est une molécule administrée par voie orale capable dit-on de faire disparaître en 12 semaines le virus de l’hépatite C dans 90 % des cas.

Continuer la lecture

Le masque et le tuba (ou la pêche aux perles sanitaires du Net) : plongée n°8

MASQUE ET TUBA 8

L’hôpital de la Citadelle en pénurie de lait maternel: appel aux dons
(lavenir.net)

Le Centre hospitalier régional de la Citadelle lance un appel aux dons de lait maternel. Pratiquement un appel au secours pour certains bébés, en réalité, tant les réserves sont importantes pour certains d’entre eux, les prématurés par exemple.

Continuer la lecture

Le masque et le tuba (ou la pêche aux perles sanitaires du Net) : plongée n°5

MASQUE ET TUBA - 52017, la fin du statut des fonctionnaires…
(acteurspublics.com)

Mai 2017. Quelques minutes après avoir été officiellement investi par le président du Conseil constitutionnel, le nouveau chef de l’État prend la parole depuis la salle des fêtes du palais de l’Élysée. « Le statut de la fonction publique sera supprimé avant la fin de l’année. » Les organisations syndicales décrètent immédiatement la mobilisation générale. Les agents débrayent, les services publics sont bloqués, les esprits s’échauffent. Mais le gouvernement ne cède pas… Comment la suite de ce scénario de politique fiction s’écrirait-elle ? Avec quelles conséquences pour le fonctionnement du secteur public ? Les avis sont tranchés.

Politique fiction ou politique friction ?

 

Santé, le grand fiasco
(Froggy’s Delight)

Les entreprises pharmaceutiques forment les médecins. Elles refilent du médiator pour coupe-faim, des placebos, elles recyclent des médicaments interdits (en modifiant une ou deux molécules), elles exploitent des brevets chinois. Un peu le même conflit d’intérêt qu’un président tirant les ficelles de l’AFP.

A croire que les médecins n’ont pas suffisamment d’intelligence pour penser par eux-mêmes, qu’ils n’ont reçu aucune formation et qu’ils nous prescrivent des médicaments sans en connaître les ingrédients. Et on se plaint des français qui s’auto-médicamentent.

Quelle exagération ! Qui peut croire une chose pareille……

 

Des défis de taille attendent le prochain ministre
(journaldemontreal.com)

Élimination de la taxe santé, réduction de la bureaucratie, gratuité des services d’imagerie médicale, création de 50 supercliniques ouvertes sept jours sur sept, formation de 2000 infirmières praticiennes spécialisées, les libéraux n’ont pas lésiné sur leurs engagements en matière de santé au cours de la dernière campagne électorale.

Comment on dit « libéraux » en Français ?

 

Enquête : Pourquoi les chirurgiens du CHU Sylvanus Olympio
refusent-ils d’opérer les accidentés de Talo ?
(icilome.com)

« Nous ne sommes pas d’accord », font savoir ces hommes en blouse qui affirment ne pas vouloir « cautionner une médecine à double vitesse où il existe des malades précieux et des non précieux ».

Au Togo le malade est précieux, et pourtant ils n’ont pas la T2A !

 

Ouverture partielle de l’hôpital de la paix de Ziguinchor
(lesoleil.sn)

C’est avec un grand soulagement que les populations locales ont appris l’ouverture partielle, depuis le 22 avril 2014, de l’hôpital de la paix de Ziguinchor.

La Paix-HP va-t-il avoir son Hôtel Dieu ?

 

Organisation du travail: désunion syndicale
au Centre hospitalier du Val d’Ariège
(ariegenews.com)

Entre la CGT et FO par exemple le torchon brûle.

Les deux organisations syndicales, tout aussi promptes à pavoiser les sites du Chiva, à Saint-Jean de Verges ou Pamiers, affichent aujourd’hui des positions différentes quant à la réalité de la situation des agents du principal centre hospitalier de l’Ariège.

Dans la trimourti ariègeoise le directeur  est donc le destructeur, FO le protecteur et la CGT le créateur ?

Le masque et le tuba (ou la pêche aux perles sanitaires du Net) : plongée n°4

MASQUE ET TUBA - 4

Création d’un syndicat pour les professionnels médicaux
des DIM, publics et privés
(apmnews.com)

Le syndicat indique qu’il poursuit « trois objectifs »: « défendre notre indépendance professionnelle et la neutralité de notre exercice », « défendre le secret professionnel que nous devons aux patients », « renforcer l’attractivité de notre métier de DIM ».

En collant aux basques du Ministère ?

 

Hôpital du Point G : LA BEN & CO OFFRE DES LITS D’HOSPITALISATION
(maliactu.net)

La société a ainsi fait don, vendredi, de 20 lits au centre hospitalo-universitaire (CHU) du Point G pour accroitre ses capacités d’hospitalisation et améliorer le confort des malades pendant leur séjour à l’hôpital.

Seront-ils équipés d’alaises en toile de Jouy ?

 

L’Inde déclare la guerre aux médecins « charlatans »
(lequotidiendumedecin.fr)

Les patients ont donc plus de chances de tomber sur un usurpateur que sur un praticien diplômé lorsqu’ils vont se faire soigner…

L’usurpation ne concerne que les praticiens non diplômés ?

 

Le NHS change de tête et de cap
(lequotidiendumedecin.fr)

Il s’agit de tirer les leçons du scandale de l’hôpital de Stafford. Cette affaire remonte au milieu des années 2000. Dans l’hôpital de Stafford, non loin de Birmingham, des coupes budgétaires drastiques avaient à cette époque entraîné une diminution flagrante de la qualité des soins. Un rapport publié en février 2013 estime que, de janvier 2005 à mars 2009, entre 400 et 1 200 personnes sont mortes, souvent dans des conditions sordides, à cause de soins ne répondant pas aux normes, de défaillances médicales et de privations. Le même rapport expliquait que la cure d’austérité budgétaire était au moins partiellement responsable de la dégradation terrible de la situation sanitaire. « Le conseil d’administration a jugé que les économies ne pouvaient être réalisées qu’en réduisant le personnel, qui était déjà en nombre insuffisant », accusait le document.

Toute ressemblance….

 

La dette des hôpitaux publics a triplé en dix ans
(lequotidiendumedecin.fr)

La Cour estime que les gestionnaires hospitaliers ont également leur part de responsabilité dans l’endettement des hôpitaux. Le « parti pris délibérément optimiste » de certains sur l’accroissement de l’activité de leur hôpital a contribué à en plomber un peu plus les comptes.

Grâce à la Cour des comptes il n’y aura plus que des « gestionnaires » pessimistes car comme le veut l’adage « un pessimiste est un optimiste informé » !

 

Les métiers de l’hôpital: photographe
(rts.ch)

Dans les coulisses des hôpitaux romands, à la découverte de différentes professions nécessaires au fonctionnement de ces établissements.

Un métier de l’hôpital qui sort de l’ordinaire, celui de photographe. Il y en a moins d’une centaine en Suisse, dont une petite dizaine à l’hôpital ophtalmique Jules-Gonin de Lausanne. La plupart est à temps partiel et garde une activité de photographe indépendant.

Gare au cliché sur les hôpitaux suisses !

 

La santé par le portefeuille
(lapresse.ca)

Devoir payer des services de base de sa poche alors qu’on finance déjà un régime public à grands frais est désastreux pour le portefeuille, et dangereux pour les malades qui n’en ont pas les moyens. Une tendance insidieuse qui nous rappelle à quel point notre système de santé a besoin d’une cure de rajeunissement.

Où ça ????? Au Canada !

 

Avenir du système public de santé : Patrons et syndicats unissent leurs voix
(tvanouvelle.ca)

L’Association québécoise des établissements de santé et de services sociaux (AQESSS), l’Institut du Nouveau Monde et la Confédération des syndicats nationaux (CSN) ont annoncé, mercredi, la tenue du premier rendez-vous national sur l’avenir du système public de santé, une première au Québec selon les organisateurs.

L’AQESSS et la CSN ont indiqué avoir bon espoir de mettre leurs intérêts personnels de côté afin de trouver des solutions communes aux problèmes qui affligent le réseau de la santé.

Où ça ????? Au Québec !

Le masque et le tuba (ou la pêche aux perles sanitaires du Net) : plongée n°3

MASQUE ET TUBA 3Campagne tarifaire 2014 des établissements de santé :
plusieurs évolutions des missions d’intérêt général (MIG)

(apmnews.com)

La circulaire précise que « la promotion 2013-14 comprend 40 stagiaires en formation au diplôme de qualification en physique radiologique et médicale (DQPRM) répartis dans 26 établissements de santé », et qu’elle délègue 2 millions d’euros en JPE (justification au premier euro) pour l’insémination des stagiaires (34.000 euros par stagiaire, et pour la valorisation du temps d’encadrement -17.500 euros par stagiaire).

C’est le CECOS qui se chargera de l’insémination ?

 

Depuis plusieurs mois, les personnels de cuisine
de l’hôpital universitaire de Bâle (Suisse)
soustrait frauduleusement de la viande dans les frigos
mais aucune sanction ne sera prise

(carevox.fr)

Un aide cuisinier a filmé les vols avec son téléphone portable et les enregistrements ont été confiés à la direction qui n’a pas jugé nécessaire de sanctionner son personnel de cuisine. Elle a préféré engagé trois responsables de cuisine, qui se relaient la journée depuis février pour s’assurer que rien n’est emporté par les employés…

Comment créer de l’emploi en période de crise !

 

Mgr Michel Aupetit, hier médecin, aujourd’hui évêque
(lequotidiendumedecin.fr)

« Je n’aurais pas écrit ma vie comme ça, je ne l’avais même pas imaginée comme ça quand j’étais adolescent. » Michel Aupetit s’étonne encore de son parcours alors qu’il vient d’être nommé par le pape évêque de Nanterre. Et pour cause. Interrogé par la chaîne KTO, l’homme de 63 ans rappelle qu’il a d’abord été médecin.

Normal, puisque d’après Platon  la tempérance, qui sied au corps médical, est une vertu cardinale….

 

Les futurs spécialistes en ORL aimantés par la chirurgie
(lequotidiendumedecin.fr)

« Les actes de chirurgie ORL ne sont pas revalorisés depuis très longtemps », souligne un praticien. Avec la régulation des dépassements d’honoraires, ajoute-t-il, « il n’est plus possible de répercuter l’augmentation des charges ».

Manquerait plus que de devoir travailler à l’œil !

 

Attention, cavités sous l’hôpital !
(forum-chantier.com)

Le sol était assez mauvais, composé d’argiles marneux avec de nombreuses cavités. Celles-ci étaient à la fois d’origine naturelle et humaine.

Comme les trous dans la caisse ?

 

Marisol Touraine II, et maintenant ?
(lequotidiendumedecin.fr)

La confirmation de Marisol Touraine aux Affaires sociales est une marque de reconnaissance du travail accompli, mais aussi une affaire de dosage politique (parité, courants).

Courants forts ou courants faibles ?

 

Le débat sur le jour de carence dans la fonction publique
est relancé à l’Assemblée nationale

(hospimedia.fr)

Parlant d’abus à l’hôpital, Bérengère Poletti a particulièrement pointé du doigt les agents qui multiplient les arrêts courts au risque de « dérégler complètement le fonctionnement des hôpitaux ». Elle a ainsi déclaré : « Nous avons besoin d’un peu de courage pour secouer le cocotier et mettre en place des mesures qui ont montré leur efficacité. »

Attention à Marisol Touraine de ne pas imiter Keith Richards ! 

 

Le masque et le tuba (ou la pêche aux perles sanitaires du Net) : plongée n°2

MASQUE ET TUBA 2Guinée : les médecins fuient l’hôpital à cause d’un malade
(malijet.com)

Les médecins traitants de l’hôpital préfectoral de la cité sainte d’El Hadj Oumar Tall, ville située à 378 kilomètres de la capitale Conakry, dans la région de la Savane en Haute-Guinée auraient fui l’hôpital le samedi 29 mars 14, à cause d’un malade transporté depuis Matagania situé seulement à quelques kilomètres de la ville.

Selon nos informations, « lorsque le malade venu de Matagania a été transporté à l’hôpital, tous les médecins qui y étaient ont eu peur et immédiatement ils ont pris la poudre d’escampette, personne d’entre eux n’a pu rester pour savoir de quelle maladie il s’agit », ont déclaré des témoins joints depuis Dinguiraye.

Voilà la différence entre le Mali et la France : chez nous ce sont les malades qui fuient à cause d’un médecin !

 

Santé, mais de quoi les pros-publics ont-ils peur?
(republiquedebananes.com)

Les monopoles, publics ou privés, sont des organisations dont la priorité est d’assurer leur pérennité. Le monopole de la santé ne fait pas exception. Il profite avant tout aux groupes d’intérêt qui le composent : les corporations professionnelles, les bureaucrates et les syndicats. Pour eux, améliorer le système veut dire obtenir plus d’argent pour embaucher plus de bureaucrates, plus de syndiqués et plus de professionnels.

 Ouf ! Il ne s’agit que du Québec !

 

Audition : des progrès merveilleux, mal utilisés
(lequotidiendumedecin.fr)

Mal entendre, ce n’est pas avoir perdu des décibels, c’est d’abord avoir du mal à assurer les situations de communication de la vie quotidienne. Le problème n’est pas d’entendre avec l’oreille, mais de comprendre, ce qui est la prérogative du cerveau. Pour fournir à une personne malentendante les moyens de communiquer le mieux possible, il faut d’abord analyser ses situations de communications pour lui proposer les stratégies de compensation et les informations qui permettront à son cerveau d’en tirer le meilleur profit. 

Et ça marche aussi pour les adeptes de la surdité sélective lors du dialogue social ! 

Le Réseau Santé Valais licencie deux médecins
(lematin.ch)

Deux anesthésistes de l’Hôpital de Sion se sont vu signifier leur licenciement hier pour «rupture du climat de confiance»

Il n’y a pas de chirurgien pour opérer ce type de rupture ?

 

Quel attelage final à la Santé ?
Après le pataquès de la nomination officielle, le doute subsiste
(lequotidiendumedecin.fr)

Si rien ne change dans ses attributions, pourquoi n’avoir pas reconduit Marisol Touraine avec son exact titre antérieur : ministre des Affaires sociales ET de la Santé. Oubli ? On a du mal à le croire tant les mots (et les ego) comptent en la circonstance.

Il est vrai qu’en matière sanitaire, le tout à l’égo est primordial !

Le masque et le tuba (ou la pêche aux perles sanitaires du Net) : plongée n°1

MASQUE ET TUBA 1Il veut fumer avec un masque à oxygène : alerte incendie à l’hôpital
(Le Dauphiné.com)

Mercredi, aux alentours de 16 heures, un patient du centre hospitalier Alpes Léman, sous masque à oxygène, a voulu allumer une cigarette, ce qui a dégagé une flamme et a brûlé une partie de son traversin.

Comme quoi il n’y a pas que nos chers décideurs qui ne manquent pas d’air !

Continuer la lecture

La magnifique histoire de Jacques Sonneur..

Jabberwoky

…ou l’EPRD et la loi HPST expliqué aux nuls

(épisode 1)

Il était une fois Jacques Sonneur, jeune et brillant moine. Il habitait un grand pays récemment rebaptisé par son roi. Il était heureux parce que l’Evêque venait de le nommer directeur de l’Hôtel Dieu, à la place de la Mère Supérieure, qui avait été défaillante dans sa gestion. Frère Jacques Continuer la lecture