Le CHU de Saint-Etienne, centre de référence européen en rythmologie

Depuis 2014, le CHU de Saint-Etienne dispose de deux salles entièrement robotisées par stéréotaxis pour traiter les troubles du rythme cardiaque. Le système ultra-moderne, utilisé par l’unité de rythmologie (service de cardiologie), permet de guider le cathéter à distance du malade et de naviguer en toute sécurité à l’intérieur des cavités cardiaques.
L’unité de rythmologie du CHU de Saint-Etienne est le premier centre européen à être équipé de deux salles robotisées.

Une cardiologie moderne

Au cours de ces 20 dernières années, la cardiologie interventionnelle s’est développée de manière très importante, plus particulièrement la rythmologie invasive. Cela regroupe la stimulation cardiaque, la défibrillation et le traitement des troubles rythmiques.

Les gestes de rythmologie interventionnelle sont effectués au CHU de Saint-Etienne dans le service de cardiologie, dirigé par le Pr Karl Isaaz, sous la responsabilité du Pr Antoine Da Costa. Ils comprennent les explorations électrophysiologiques diagnostiques qui conduisent à la pose des stimulateurs cardiaques ou de défibrillateurs et les gestes d’ablation de troubles rythmiques majoritairement par radiofréquence (chaleur) et par cryothérapie (froid).

L’unité de rythmologie du CHU de Saint-Etienne,
un centre d’excellence

L’unité de rythmologie du CHU de Saint-Etienne, sous l’impulsion du Pr Antoine Da Costa et du Dr Cécile Romeyer, s’est positionnée au niveau national comme un centre d’excellence (classé dans les premiers depuis cinq ans dans les palmarès des hôpitaux de la presse écrite). Les gestes de rythmologie sont majoritairement effectués par ces deux médecins expérimentés. L’activité réalisée représente chaque année environ 3 000 procédures, dont 430 implantations de stimulateurs cardiaques, 260 défibrillateurs automatiques implantables, 700 ablations de troubles du rythme. Un suivi des patients implantés a été mis en place depuis plus de 10 ans (6 000 consultations/an), ce qui constitue une plus-value pour la sécurité de ces patients.

Des salles entièrement robotisées

Le traitement par radiofréquence permet le traitement de troubles rythmiques de plus en plus complexes comme la fibrillation auriculaire (troubles anarchiques du rythme cardiaque), les flutters (circuits électriques anormaux dans l’oreillette droite ou l’oreillette gauche), les tachycardies ventriculaires.

stereotaxis st etiennePour appréhender et traiter ces troubles rythmiques, le CHU de Saint-Etienne s’est doté de salles très modernes, entièrement robotisées par stéréotaxis. Le système robotisé magnétique utilisé permet de guider à distance du malade le cathéter et de naviguer en toute sécurité à l’intérieur des cavités cardiaques.

Le système de stéréotaxis présente plusieurs avantages par rapport à la technique manuelle : une amélioration de la sécurité, une réduction du temps d’exposition aux rayons X pour les patients et les médecins, une efficacité identique et une réduction considérable de la fatigue des opérateurs ce qui constitue indirectement une sécurité supplémentaire. Cette technique est surtout utilisée pour traiter la fibrillation auriculaire, une des pathologies les plus fréquentes mais aussi des plus complexes dont souffrent environ 3 à 5 % de la population après 65 ans.

La technique utilisée ne génère pas de surcoût pour le patient.

Un centre de référence européen

L’unité de rythmologie du CHU de Saint-Etienne a été le 2e centre français équipé d’un système stéréotaxis (2010) et est devenu le premier centre européen équipé de deux salles robotisées par système magnétique (2014). Ces récents développements en pathologie cardiovasculaire, plus particulièrement en rythmologie, témoignent de la dynamique en termes de recherche et de soins du service de cardiologie sous l’impulsion des médecins soutenus par l’établissement.

La présence de ce système de robotique fait du CHU de Saint Etienne un centre de référence national et européen pour le traitement des troubles du rythme complexes.

***

Laisser un commentaire