Fondation Tourre : Deux jeunes chercheurs récompensés pour leurs recherches au service de la lutte contre le cancer

Le mardi 10 mars 2015 s’est déroulée la 3e édition de remise du Prix Institut Necker – Fondation Tourre et de la Bourse de recherche Fondation Tourre – Paris Descartes, dans les salons de la présidence de l’Université Paris Descartes, sous le haut patronage de son président, Frédéric Dardel.

Prix 2014 Institut Necker Fondation Tourre :

Traitement des cancers de la glande surrénale

Eric LETOUZECe prix d’un montant de 15 000 € fut remis à Eric LETOUZE (Ligue contre le cancer/Inserm) pour ses travaux portant sur l’analyse génomique intégrée des cancers de la glande surrénale.

L’essor des technologies de la génomique dite « à haut débit » permet depuis quelques années d’étudier les altérations moléculaires des cellules tumorales à l’échelle du génome entier. Ces études ont révélé une grande hétérogénéité dans les profils moléculaires des tumeurs, faisant naître l’idée d’une médecine de précision, adaptée aux anomalies génétiques de chaque tumeur.

Dans ce contexte, l’analyse génomique intégrée des cancers rares de la glande surrénale (les paragangliomes et les corticosurrénalomes), en collaboration avec l’Institut Cochin et l’Hôpital européen Georges Pompidou, a révélé plusieurs types d’anomalies du génome (mutations, activation ou inhibition de gènes).

Ces analyses ont révélé des groupes de tumeurs très différents sur le plan moléculaire, associés à des comportements cliniques bien distincts. Elles ont permis d’identifier de nouveaux gènes impliqués dans ces cancers, et d’élucider le mécanisme oncogénique expliquant l’agressivité des paragangliomes porteurs de mutations du gène SDHB.

Ces résultats ouvrent des perspectives thérapeutiques prometteuses, comme l’utilisation d’agents deméthylants pour le traitement des paragangliomes les plus agressifs.

Bourse Fondation Tourre – Paris Descartes 2014 :

Microenvironnement et résistance des cellules souches du cancer rénal aux traitements : influence du stress hypoxique sur la différenciation et la sensibilisation de ces cellules par l’IL-15.

Sandy AZZI-HATEMCette Bourse d’un montant de 35 000 € fut remise à Sandy AZZI-HATEM (Institut Cochin/Inserm) pour encourager ses recherches sur la Modulation de la plasticité endothéliale dans les glioblastomes – Rôle du récepteur HHV-8/vGPCR dans la lymphomagenèse et la dysfonction vasculaire.

La découverte des cellules souches du cancer (CSC) au cours de la dernière décennie, a changé notre vision des processus de développement et progression des tumeurs. En effet, ces cellules anormales constituent un réservoir qui s’autoalimente, et sont soupçonnées d’être à l’origine des cancers. De plus, les CSC pourraient participer à la résistance des tumeurs aux thérapies actuelles, leur récurrence et leur agressivité.

Dans le carcinome rénal, une telle population de cellules a été découverte en 2008. Nos résultats montrent qu’une cytokine, l’IL-15, induit la différenciation de ces cellules. Les CSC perdent alors leur potentiel de former des tumeurs et acquièrent une sensibilité importante aux traitements cytotoxiques. Cependant, l’action de l’IL-15 peut être entravée in vivo par des facteurs du microenvironnement tumoral. L’hypoxie qui correspond à une irrigation inefficace et de faibles taux d’oxygène, est un des acteurs majeurs du microenvrionnement. En effet, l’hypoxie est impliquée dans l’émergence et la préservation du caractère souche dans plusieurs modèles cellulaires.

Des études sont donc nécessaires avant que nous puissions envisager de développer un traitement plus efficace ciblant la population de CSC dans son microenvironnement. Dans ce contexte, notre projet repose sur l’étude des effets de l’hypoxie sur les caractéristiques des CSC rénales et leur réponse à l’IL-15. Nous nous intéresserons également à comprendre les mécanismes impliqués dans la résistance aux traitements. L’aboutissement de ces travaux permettra ainsi d’optimiser l’action de l’IL-15 sur les CSC et surmonter ainsi la résistance tumorale

A propos de :

La Fondation Tourre – Pour le soutien à la recherche fondamentale contre le cancer

La Fondation Tourre pour le soutien à la recherche fondamentale contre le cancer, reconnue d’utilité publique par le décret du Premier ministre du 9 février 2010, a vocation à soutenir la recherche fondamentale contre le cancer, principalement par la remise d’un prix annuel et l’attribution de bourses en faveur de chercheurs post-doctorants.

Le conseil d’administration de la Fondation Tourre est conseillé dans ses choix d’attribution par le Pr André Rouquié (directeur-adjoint à la direction des études et des programmes au CNRS, vice-président du CESER) et le Pr Christian Hervé (directeur du laboratoire d’éthique médicale et de médecine légale de la Faculté de médecine Paris Descartes), sur la base des propositions d’experts mondialement reconnus.

Prix Institut Necker – Fondation Tourre 2014

L’Institut Necker et la Fondation Tourre pour le soutien à la recherche fondamentale contre le cancer, fondation reconnue d’utilité publique par décret du Premier ministre en date du 9 février 2010, ont décidé de délivrer un prix de 15 000 € à un chercheur non contractuel travaillant dans un institut de recherche publique français. Ce prix vise à récompenser un travail de recherche innovant ayant donné lieu à une ou plusieurs publications de haut niveau en cancérologie ou en immunologie, génétique ou infectiologie liées au cancer.

Le conseil scientifique est présidé par le Pr Xavier Nassif (Faculté de médecine Paris Descartes – unité de pathogénie des infections systémiques UMR 1002) et constitué du Pr Stefano Marullo (vice-président du conseil scientifique de l’université Paris Descartes, Institut Cochin U 1016 Inserm – UMR 8104 CNRS Pharmacologie cellulaire et moléculaire des récepteurs), et du cancérologue Lionel Larue (Institut Curie – CNRS UMR 3347 – Inserm U1021 – Signalisation normale et pathologique de l’embryon aux thérapies innovantes des cancers).

Bourse Fondation Tourre – Paris Descartes – 2014

La Faculté de médecine Paris Descartes et la Fondation Tourre pour le soutien à la recherche fondamentale contre le cancer ont décidé de délivrer une bourse de 35 000 € à un chercheur non contractuel travaillant dans un Institut de Recherche publique français. Cette bourse contribue à encourager un travail de recherche innovant qui fera l’objet d’une ou plusieurs publications de haut niveau en cancérologie ou en immunologie, génétique ou infectiologie liées au cancer.

Le jury scientifique de la bourse de recherche est présidé par le Pr Wolf-Hervé Fridman (professeur d’immunologie à l’université Paris Descartes et créateur du Centre de recherche des Cordeliers) associé au Pr Catherine Sautes (directrice de l’équipe Microenvironnement Immunitaire et tumeurs au sein du Centre de recherche des Cordeliers, UMRS 872).

http://www.fondation-tourre.org

Laisser un commentaire