Le masque et le tuba (ou la pêche aux perles sanitaires du Net) : plongée n°21

MASQUE ET TUBA     Le Grand Bleu

           grand-bleu@hopital-territoires.eu

À l’hôpital SSR de Pamplemousses : Un des appareils laser hors service ?
(defimedia.info)

Raj (prénom fictif) est outré que sa femme n’ait pu bénéficier d’un traitement adéquat à l’hôpital SSR de Pamplemousses.

Raj aurait (..) contacté la direction de l’hôpital pour de plus amples explications. « C’était vers 9h30 qu’on m’a informé que le directeur était pris dans une réunion. Je me suis donc tourné vers le surintendant. Ce dernier m’a indiqué que l’appareil laser était hors service depuis six mois. »

Le fruit d’une mauvaise maintenance ?

L’hôpital jette sa jambe amputée à la poubelle…
elle est retrouvée par la police
(nouvelobs.com)

En novembre dernier, la famille de John Timiriasieff reçoit un appel inquiétant de la police criminelle de Floride. Les enquêteurs demandent si l’homme de 56 ans n’a pas été victime d’un crime, car on vient de leur signaler la découverte d’une partie de sa jambe droite dans une décharge publique.

Ils sont bientôt rassurés, si l’on peut dire : John Timiriasieff est bien vivant et tout à fait au courant de la perte de sa jambe… car il a été amputé au niveau du genou le mois précédent dans un hôpital de la banlieue de Miami, dans la ville de Coral Gables.

Secouée, la victime a donc décidé de porter plainte contre l’hôpital pour préjudice moral, rapporte l’agence Reuters.

Ils ne feront pas ami-ami.

Un médecin fantôme dans un hôpital psychiatrique abandonné ?
(directmatin.fr)

L’affaire fait grand bruit outre-Manche. Un fantôme mystérieux, vêtu d’une blouse blanche, aurait été photographié par des individus s’étant introduit dans un hôpital réputé abandonné.

L’hôpital Saint-Thomas jouit d’une très sombre réputation. Des milliers de patients y ont été soignés pour des pathologiques psychiatriques lourdes. On disait que les patients y étaient traités de manière parfois inhumaine. Abandonné, fermé pendant une dizaine d’année, l’hôpital était réputé être le théâtre de phénomènes paranormaux inquiétant.

Il y a de tels phénomènes dans tous les hôpitaux aujourd’hui : ça s’appelle les relations sociales.

Australie: Un koala aux urgences de l’hôpital
(20min.fr)

L’animal était «très décontracté, très détendu», selon le chef des services de santé du Western District, Rohan Fitzgerald. «Il avait l’air de savoir exactement ce qu’il faisait.»

«Après environ trois minutes, vers 3h30 du matin, il a dû estimer qu’il avait suffisamment visité les lieux, s’était assuré que tout était en ordre, et a décidé de quitter le bâtiment.» Blinky Bill n’a pas pu aller dans les zones d’hospitalisation, qui étaient sécurisées. Il s’est donc contenté de visiter la salle d’attente et le couloir.

Visiteur-expert made in Australia ?

Laisser un commentaire