Livre : Mélanges en l’honneur de Jean-Marie Clément

Jean-Marie ClémentFaut-il encore présenter Jean-Marie Clément ? Certainement pas : depuis 1971 il fut successivement directeur d’hôpital public, inspecteur général des affaires sanitaires et sociales, professeur associé à l’université Paris VIII, DG d’un groupe mutualiste et enfin consultant senior dans le champ sanitaire et social.

Au plan éditorial, il fut cofondateur de la Revue générale de droit médical, dirigea la rédaction de La Gazette de l’Hôpital, des Fiches de la jurisprudence hospitalière, des Fiches de droit hospitalier et du Bulletin juridique du praticien hospitalier et le service juridique de LEH, Les études hospitalières. Il a publié plus de quarante ouvrages et signé nombre d’articles dans des revues hospitalières de référence…

C’est peu donc dire que le droit médical et les problématiques sanitaires et sociales ont irrigué tout son parcours, son œuvre et sa réflexion. Et c’est à point nommé que cet ouvrage lui est dédié.

Mélanges Jean-Marie ClémentL’hôpital public, le droit médical et le système sanitaire et social sont les trois pôles autour desquels se regroupent les quarante-deux contributions de ces Mélanges. Les collègues, magistrats, universitaires, médecins et cadres de santé qui ont participé à ce livre, dirigé par Hélène Gaumont-Prat (Paris VIII), Antoine Leca (AMU) et Cécile Castaing (NUB), tiennent à lui rendre hommage pour lui témoigner leur profonde reconnaissance.

Ouvrage important, non seulement par sa dimension (748 pages), sa densité, son contenu, mais aussi par sa variété (le terme Mélanges s’est rarement aussi bien justifié) et surtout, il faut le souligner, par sa très grande qualité.

Car parlant de Mélanges ont pourrait redouter une qualité… mélangée ; mais ici ce n’est pas le cas et nous nous sommes astreints à les lire en totalité avant de l’affirmer. Astreints n’est d’ailleurs pas le terme pertinent si cela suppose effort et obstination ; au contraire c’est l’intérêt voire le plaisir qui nous ont accompagnés tout au long.

Nous aurions scrupule à insister sur tel ou tel des très nombreux contributeurs, cohorte rarement rencontrée dans ce type d’ouvrage : Jacques Battin, Michel Bélanger, Florent Blanco, Laurent Bloch, Gérard Brami, Jacques Brunier, Yann Bubien, Christian Byk, Cécile Castaing, Cyril Clément, Régis Coutant, Corinne Daver, Laurent Delprat, Francine Demichel, Valériane Dujardin, Jean-Pierre Duprat, Isabelle Filippi, Hélène Gaumont-Prat, Jean-Claude Granry, David Gruson, Arnaud Teremoana Hellec, Antoine Leca, Bérengère Legros, Alexandre Lunel, Philippe Marin, Jean-Paul Markus, Éric Martinent, Gérard Mémeteau, Sabrina Mokrani, Marie-Christine Moll, Urbain Ngampio-Obélé-Bélé, Guylène Nicolas, Jacques Pages, Dominique Peljak, Christine Peny, Benjamin Pitcho, Johanne Saison-Demars, Joseph Salameh, Jean-Paul Segade, Didier Stingre, Aurélien Vautard, François Vialla, Pierre Villeneuve, Vincent Vioujas, Sanogo Yanourga.

Alors nous dirons simplement et très subjectivement que nous avons apprécié encore plus particulièrement les articles lucides, pertinents et nuancés de Florent Blanco (Les vicissitudes de la conciliation médicale), de Valériane Dujardin (Psychiatrie : est-il interdit de réfléchir avant d’agir ?), d’Antoine Leca (Médecine hors-la-loi et hors-la-loi de la médecine : l’exemple de la sinomédecine en droit français), de Bérengère Legros (Le paternalisme médical en droit français, entre maintien et transformation), de Gérard Mémeteau (Le procès des anesthésistes de Poitiers, ou le non-droit médical), de Philippe Marin (La « corporate governance » est-elle soluble dans le statut juridique d’EPS ?), de Didier Stingre (Baudelaire, Rimbaud, Verlaine : hôpital, précarité et exclusion sociale), de Jacques Battin (Grandeur et servitudes de la médecine), de Laurent Delprat (Norme, normalité et vulnérabilité) et de Francine Demichel (La fabrique du juriste et son devenir post-génomique)…

Et nous regrettons vivement de n’avoir pas, au-delà de cette citation apéritive, assez d’éloquence pour donner à tous les professionnels et intervenants de santé une fringale irrésistible pour se précipiter sur ce copieux livre dont ils feront, nous en sommes certains, leurs délices…

Mélanges en l’honneur de Jean-Marie Clément
Enseignement, hôpital, médecine
janvier 2015 – 750 pages – 82€

Collection Mélanges
LEH – Les études hospitalières
253-255 cours du Maréchal Galliéni 33000 BORDEAUX
www.leh.fr

Laisser un commentaire