Une journée pour l’innovation et les partenariats

choisir nantesLe CHU de Nantes organise ses premières rencontres dédiées à l’Innovation et à la Recherche, le 25 novembre 2015. L’objectif de cette journée est de stimuler les échanges entre tous les acteurs de la santé, issus des secteurs tant académiques qu’industriels.  Un rendez-vous incontournable pour tous les acteurs des industries pharmaceutiques et concepteurs de nouveaux  dispositifs médicaux et des biotechnologies.

Illustrer son dynamisme en matière de recherche et d’innovation ainsi qu’affirmer ses ambitions pour les années à venir sont deux objectifs du CHU de Nantes pour les premières rencontres Coopération Hôpital / Industries de la Santé pour l’Innovation et la Recherche (CHOISIR) qui auront lieu le mercredi 25 novembre 2015 à Nantes.

Présentation des travaux menés par le CHU, orientation des recherches pour les prochaines années, échanges et réflexions sur les nouvelles formes de partenariat à inventer sont au programme de cette journée.

Une rencontre déterminante pour la concrétisation de nouveaux partenariats qui permettront de faire évoluer la médecine de demain.

Philippe SUDREAU, directeur général du CHU :

« Le CHU de Nantes a imaginé les rencontres CHOISIR CHU Nantes dans l’objectif de créer un carrefour d’échanges entre tous les acteurs de l’innovation médicale, qu’ils soient académiques ou industriels. Acteurs clés des industries pharmaceutiques et concepteurs de dispositifs médicaux et des biotechnologies, le CHU de Nantes vous donne rendez-vous

le mercredi 25 novembre 2015 de 9 h à 17 h à la CCI de Nantes.

Venez débattre et réfléchir ensemble au cours de cette journée professionnelle centrée sur des questions d’actualité :

– Partenariats Public (CHU) – Privé (start-up, industriels du médicament et du DM) (PPP)

– le financement de la recherche biomédicale dans une économie contrainte

– l’expertise et les domaines d’excellence des DHU 2020 et Oncogreffe

Les rencontres CHOISIR CHU Nantes : un rendez-vous incontournable pour être au cœur de l’innovation, de la médecine de demain et pour saisir des opportunités de partenariats entre les secteurs public et privé. »

Programme

Modérateur : Dr Philippe LEDUC, LDC santé, directeur Think Tank Economie santé, les Echos conférences

9 h accueil

9 h 30 allocutions d’ouverture

Dr Pierre BLAISE, directeur du projet régional de santé, ARS Pays de la Loire

Philippe SUDREAU, directeur général, CHU de Nantes

Pr Philippe MOREAU, vice-président chargé de la recherche, CHU de Nantes

10 h présentation de la direction de la recherche

Pr Steven LE GOUILL, délégué à la recherche clinique, CHU de Nantes

Anne ROYER MOËS, directrice adjointe à la recherche, CHU de Nantes

10 h 30 Place des CHU dans la recherche

Pr Jean SIBILIA, directeur du CNCR, Comité national de la coordination de la recherche

Ariane GALAUP-PACI, bureau innovation et recherche clinique, DGOS

11 h pause / visite des stands du CHU de Nantes

11 h 15 table ronde : Quels leviers / partenariats pour financer la recherche de demain ?

Jean-François BALDUCCHI, directeur, Atlanpole Biothérapies et délégué général Atlanpole

Jean BOURHIS, directeur national des relations institutionnelles et économiques, Novartis

Ariane GALAUP-PACI, bureau innovation et recherche clinique, DGOS

Dr Patrick LAROCHE, directeur des affaires médicales, Janssen France

Pr François RAFFI, chef du service des maladies infectieuses et tropicales, CHU de Nantes

12 h 30 déjeuner buffet sur place / visite des stands du CHU de Nantes

14 h : Ateliers

DHU Oncogreffe ATELIER 1 Radiopharmaceutiques : diagnostic et applications

Jean-François GESTIN, directeur de recherche, responsable de la filière Isotop4life, Centre de recherche en cancérologie Nantes-Angers (CRCNA, UMR 892 INSERM – 6299 CNRS)

Pr Françoise KRAEBER-BODERE, chef du service de médecine nucléaire, CHU de Nantes

Nathalie VAROQUEAUX, directeur médical oncologie, Astrazeneca

Corinne VÉNOT, director oncology business opportunities; external science and partnering, Sanofi

DHU 2020 ATELIER 4 De l’utilité des cohortes, exemple ELFE , EPIPAGE 2, Grandir Ensemble

Pr Jean-Christophe ROZE, chef du service de réanimation pédiatrique et néonatale, néonatologie, CHU de Nantes

14 h 45 : Ateliers

DHU Oncogreffe ATELIER 2 Thérapies innovantes en oncologie : thérapies ciblées et immunothérapies

Martine AMIOT, directeur de recherche, Centre de recherche en cancérologie Nantes-Angers (CRCNA, UMR 892 INSERM – 6299 CNRS)

Valérie de BURGAT, international clinic manager, Institut recherches internationales Servier

Pr Brigitte DRENO, chef du service de dermatologie, CHU de Nantes

Nathalie LABARRIERE, directeur de recherche, Centre de recherche en cancérologie Nantes-Angers (CRCNA, UMR 892 INSERM – 6299 CNRS)

Isabelle LAVRARD, directeur associé oncologie, BMS

Pr Steven LE GOUILL, hématologue, responsable programme CLIP2, CHU de Nantes

Emmanuelle MENORET, CEO Myelomax

DHU 2020 ATELIER 5 Hypercholestérolémie : Innovations thérapeutiques. Exemple des inhibiteurs PCSK9

Pr Bertrand CARIOU, endocrinologue, directeur de l’institut du thorax, CHU de Nantes

Matthieu PICHELIN, chef de projet translationnel UI C 5 Endocrino-Nutrition – CIC Thorax l’Institut du Thorax, CHU de Nantes

15 h 45 : Ateliers

DHU Oncogreffe ATELIER 3 Un modèle réussi de personnalisation de la médecine en transplantation rénale au travers de la cohorte Divat

Sophie BROUARD, directeur de recherche, Institut de transplantation urologie-néphrologie, ITUN, CHU de Nantes

Pr Magalie GIRAL, néphrologue, Institut de transplantation urologie-néphrologie, ITUN, CHU de Nantes

Noël MINARD, dirigeant, A2Com-IDBC

DHU 2020 ATELIER 6 Maladie chronique, génétique, rare, neuromusculaire… ou non maladie ? L’exemple de la dystrophie myotonique de type 1

Emmanuelle CARTRON, infirmière, coordinatrice de la recherche paramédicale, CHU de Nantes

Anne-Chantal HARDY, sociologue, directeur de recherche, CNRS Unité Droit et Changement Social, CNRS UMR 6297

Pr Yann PEREON, chef du service des explorations fonctionnelles, CHU de Nantes

16 h 30 Restitution

Pr Bertrand CARIOU, coordonnateur DHU 2020, CHU de Nantes

Pr Philippe MOREAU, coordonnateur DHU oncogreffe, CHU de Nantes

17 h Clôture

Philippe SUDREAU, directeur général, CHU de Nantes

***

Au sujet du CHU de Nantes…

Le CHU de Nantes s’attache à remplir les trois missions principales dévolues aux hôpitaux universitaires : les soins, la recherche et l’enseignement.

Les soins

Le CHU offre des prestations médicales et chirurgicales courantes et hautement spécialisées, des alternatives à l’hospitalisation complète (activités ambulatoires, télémédecine, activités en réseaux avec les hôpitaux de la région) et assure l’accueil des malades en urgence 24h/24h. En prenant en charge les affections les plus graves et en délivrant les traitements les plus complexes, le CHU constitue un pôle d’excellence, de recours et de référence aux plans régional et interrégional.

L’enseignement

Les médecins du CHU sont amenés à former les futurs médecins, pharmaciens et dentistes. Chaque année, ce sont plus de 1 000 étudiants qui choisissent les instituts de formation du CHU de Nantes pour leurs études.

La recherche

Depuis plus de 20 ans le CHU s’investit dans la recherche biomédicale. Ses efforts lui ont permis d’être aujourd’hui considéré comme l’un des dix CHU fort chercheur : 4e place pour les essais cliniques, 8e place pour les publications scientifiques.

La recherche biomédicale nantaise se caractérise par un partenariat important et historique entre les services cliniques du CHU et les laboratoires de recherche de l’université. Cela permet une recherche intégrée et le transfert rapide des innovations du laboratoire au patient. En 2012, deux départements hospitalo-universitaires, DHU 2020 et DHU Oncogreffe, départements d’excellence, ont été labellisés par l’Université, le CHU et AVIESAN.

Le DHU 2020 Médecine personnalisée des maladies chroniques

Il rassemble les forces du soin, de l’enseignement et de la recherche de l’institut du thorax, l’institut des maladies de l’appareil digestif du CHU de Nantes et de l’axe Normes, Maladies et Sociétés de l’équipe CNRS UMR 6297 Droit et changement Social.

Ces structures s’organisent autour d’un projet translationnel allant de la prématurité au sujet âgé et visant à promouvoir le développement de la médecine personnalisée des maladies chroniques.

Le DHU Oncogreffe

Il est dédié à l’essor de la recherche biomédicale en immunotransplantation et en oncologie, rassemble un réseau performant de plus de 120 cliniciens et chercheurs et s’appuie sur trois piliers d’excellence de la recherche nantaise : immunologie, cancérologie et médecine nucléaire. Résolument tourné vers l’innovation thérapeutique et diagnostique, le DHU Oncogreffe inscrit la recherche partenariale au cœur de ses métiers pour accélérer le progrès médical en oncologie et en transplantation et offre de nombreuses opportunités de collaboration…

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *