6ème édition du Prix LEO Pharma : Thrombose & cancer

leoLEO Pharma soutient la recherche et les jeunes chercheurs français en récompensant un projet de publication dans le domaine de la maladie thrombo-embolique veineuse associée au cancer (en oncologie, en onco-hématologie, en chirurgie carcinologique/ anesthésie, qu’il s’agisse de recherche fondamentale ou clinique).

Le prix LEO Pharma THROMBOSE & CANCER 2016 d’une valeur de 10 000 € est attribué par un jury composé de 7 membres :

Dr Stéphane VIGNOT, Pr Michel MARTY, Pr Guy MEYER, Pr Dominique MOTTIER, Pr Philippe NGUYEN, Pr Marie-Antoinette SEVESTRE et Pr Jean-François ROSSI.

thrombose et cancerLe candidat doit être médecin, pharmacien, biologiste ou interne et âgé de moins de 40 ans.

Les principaux critères d’évaluation retenus sont :

  • l’impact et la contribution du travail à la recherche sur la thrombose en oncologie,
  • la qualité méthodologique du projet,
  • son originalité,
  • l’approche pluridisciplinaire.

La date limite du dépôt des candidatures est fixée au 2 mai 2016.

Le dossier de candidature peut être téléchargé sur le site internet de LEO Pharma www.leo-pharma.fr, rubrique Prix Thrombose et Cancer.

Il peut être soumis soit par voie électronique : prixthrombosetcancer@leo-pharma.com

soit par voie postale en 8 exemplaires.

La thrombose et l’oncologie en chiffres – ce qu’il faut savoir :

  • Plusieurs enquêtes épidémiologiques ont mis en évidence que la survenue d’une thrombose veineuse d’apparence primitive pouvait être révélatrice d’un cancer profond jusque-là asymptomatique. De 10 % à 20 % des patients qui n’ont pas de cancer, présentant une thrombose veineuse profonde (TVP) développeront un cancer dans les 3 ans(1).
  • Le risque de MTEV (maladie thrombo-embolique veineuse) est élevé, multiplié par 4(2) chez les patients atteints de cancer et par 7 en cas de chimiothérapie (3).
  • La TVP (thrombose veineuse profonde) et l’EP (embolie pulmonaire) représentent la 2ème cause de mortalité des patients atteints de cancer (après le cancer lui-même)(4)
  • Le cancer triple le risque d’embolie pulmonaire fatale (5).

prix leoA propos de LEO Pharma

En proposant des solutions thérapeutiques dans plus de 100 pays à travers le monde, LEO Pharma aide les patients souffrant de thromboses et de maladies cutanées.

Fondée en 1908, l’entreprise pharmaceutique LEO Pharma est détenue intégralement par la Fondation LEO. Depuis des décennies, LEO Pharma dédie sa recherche et son développement aux médicaments et aux solutions destinés à aider les patients.

La maison mère de LEO Pharma est basée au Danemark et emploie environ 4 700 personnes dans le monde.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.leo-pharma.com et www.leo-pharma.fr

http://www.leo-pharma.fr/home/leo-pharma/prix-leo-pharma-france/prix-thrombose-et­cancer.aspx

***

(1) Robert Journal of Hematology & Oncology 2010, 3:3, http://www.jhoonline.org/content/3/1/3

(2) Laza-Achille M.Desruennes E.Di Palma M. Aspects pratiques de la prise en charge des thromboses chez le patient cancéreux. Bull Cancer 2006 : 93 (3) : 271-8

(3) Heit JA, Silverstein MD, Mohr DN, Risk Factors for Deep Vein Thrombosis and Pulmonary Embolism-A Population-Based Care-Control Study. Arch Intern Med. 2000;160:809-815

(4) Achkar A.Guermazi S, Samama M.-M. Maladies thrombosantes acquises. In : Hemorragies et Thromboses – Du diagnostic au traitement. Samama. M.-M. Issy les Moulineaux : Ed. Elsevier Masson 2009 ; p201-12

(5) Elalamy I, Verdy E., Gerotziafas G et al. Physiopathogénie de la maladie thrombo embolique veineuse au cours du cancer. Pathologie Biologie 2008 ; 56 : 181-94

***

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *