Surveillance sanitaire des abeilles

didier-fabre_img_1443296599515Didier FABRE
directeur départemental adjoint
de la protection des populations de la Drôme
didier@hopital-territoires.eu

Les abeilles jouent un rôle essentiel dans la pollinisation. En effet, alors que 80% des cultures sont dépendantes des pollinisateurs, près de 85% de ces plantes sont pollinisées par les abeilles.

Les Français consomment environ 40 000 tonnes de miel par an, soit 600 grammes par habitant, ce qui place la France parmi les plus gros consommateurs européens. Malheureusement, la production nationale est loin de couvrir ces besoins. Ainsi, en 2016, les apiculteurs français devraient produire 9 000 tonnes de miel (la production française était de 32 000 tonnes en 1995, 25 000 tonnes en 2004, 16 000 tonnes en 2015). Le miel importé provient essentiellement d’Espagne, de Chine et d’Ukraine.

La baisse de la production française est due à deux facteurs :

. la diminution du nombre de possesseurs de ruches,

. l’affaiblissement et la surmortalité des colonies d’abeilles (le taux de mortalité est passé en France de 5% dans les années 1990 à près de 30% aujourd’hui).*

De plus, la filière apicole fait face à la persistance de certaines maladies et aux menaces d’introduction de maladies exotiques.

Tout apiculteur, professionnel ou de loisir, a l’obligation de déclarer chaque année-entre le 1er septembre et le 31 décembre-les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur en précisant leur nombre et leurs emplacements. Cette déclaration est obligatoire dès la première ruche détenue.

Le nouveau dispositif de surveillance sanitaire des abeilles prévoit que ce sont des vétérinaires mandatés par les DDPP (directions départementales de la protection des populations) qui effectuent la surveillance des ruchers, la recherche et le diagnostic des maladies, l’application des mesures de police sanitaire et d’assainissement en cas de confirmation de pathologies réglementées.

Pour de plus amples renseignements, il convient de s’adresser à la DD(CS)PP de son département.

*La surmortalité est un phénomène complexe aux causes multiples : exposition aux produits chimiques employés dans l’environnement(pesticides), alimentation(diminution de la biodiversité), causes biologiques(prédateurs, parasites, bactéries, virus),…

 

Laisser un commentaire