Réflexes à adopter pour ne pas se faire arnaquer

Didier FABRE
.
directeur départemental adjoint
de la protection des populations de la Drôme
.
didier@hopital-territoires.eu
.
.

Il est fréquent de recevoir par voie électronique, courrier ou téléphone des sollicitations de tous ordres.

Voici quelques conseils pour éviter d’être victime de pratiques douteuses :

‣ Inscrivez-vous sur bloctel.gouv.fr afin de limiter les sollicitations électroniques.

‣ Ne donnez pas suite aux courriers vous annonçant que vous avez gagné un cadeau ou une forte somme d’argent. Le but est de vous inciter à passer une commande.

‣ Ne répondez pas à un mél semblant provenir d’un organisme officiel (DDFIP, CPAM,CAF,…) vous demandant vos coordonnées bancaires pour vous rembourser une somme d’argent. Ces organismes, ayant déjà vos coordonnées, n’ont pas besoin de vous les demander. Les intentions de l’expéditeur du message sont malhonnêtes.

‣ Ne donnez pas suite aux méls d’un ami se disant en difficulté à l’étranger. Ce n’est pas lui qui vous écrit, mais une personne qui a piraté son carnet d’adresses.

‣ Face à une fuite d’eau ou une porte bloquée, ne paniquez pas. Appelez un plombier ou un serrurier que vous connaissez plutôt qu’une entreprise de dépannage d’urgence. Cela vous coûtera beaucoup moins cher.

S’il vous arrive malgré tout de tomber dans l’un des pièges tendus par les spécialistes de  l’arnaque, prenez contact avec la DD(CS)PP- Direction Départementale (de la  Cohésion Sociale et) de la Protection des Populations-de votre département.