secretaire medical
secretaire medical

Métier d’une secrétaire médical : que savoir ?

4 points à retenir sur le métier de secrétaire médical

En France, le secteur médico-social occupe une place importante aussi bien dans le public que dans le privé. Il faut savoir que cette croissance constante s’explique par le besoin constant en personnel en raison de la hausse de l’espérance de vie et du vieillissement de la population. Le métier de secrétaire médical fait partie des fonctions recherchées dans le public et dans le privé, aussi bien en cabinet qu’à l’hôpital.

En quoi consiste le métier de secrétaire médical(e) ?

Comme son nom l’indique, un(e) secrétaire médical(e) est un professionnel issu du secteur social et de la santé. Considéré(e) comme le bras droit du médecin, il/elle peut exercer dans différentes structures telles qu’un cabinet médical, un hôpital, un centre de cure, une maison de retraite ou encore un laboratoire. Il faut savoir qu’un(e) secrétaire médical(e) est en contact permanent avec le personnel de santé, les médecins ainsi que le personnel administratif. Il s’agit donc d’un collaborateur central et indispensable pour une structure médicale et il/elle occupe un poste à responsabilités administratives. Parmi les tâches qui lui sont confiées, il y a :

  • l’accueil physique et téléphonique des patients ;
  • la réception et la rédaction du courrier ;
  • la gestion des emplois du temps avec la planification des rendez-vous des professionnels de santé ;
  • le suivi complet des dossiers médicaux de la patientèle (création, mise à jour et archivage) ;
  • la gestion des stocks du matériel médical par exemple.

Selon les besoins de l’établissement de santé, il peut choisir d’embaucher un(e) secrétaire médical(e) en interne ou faire appel à un service de télésecrétariat médical et collaborer avec un prestataire.

Quelles sont les qualités et les compétences d’un(e) secrétaire médical(e) ?

Pour exercer ce métier, il faut savoir que les compétences d’un(e) secrétaire médical(e) sont multiples et peuvent être d’ordre administratif, relationnel ou encore technique. Parmi les qualités et compétences à avoir, il/elle doit :

  • connaître l’activité, les besoins et les contraintes de l’établissement dans lesquels il/elle travaille afin d’être le/la plus efficace possible ;
  • avoir des notions du domaine médical et connaître les termes spécifiques employés ;
  • s’adapter à la personnalité des patients et des médecins ;
  • assurer la gestion des appels téléphoniques ;
  • être capable de gérer les priorités ;
  • maîtriser l’orthographe, l’expression écrite et orale ;
  • savoir utiliser certains outils informatiques (logiciels de dossier médical, tableaux, traitement de texte…).

Pour devenir secrétaire médical(e), sachez que votre sens relationnel et votre patience seront vos meilleurs atouts afin d’y arriver. Il s’agit également d’un choix de carrière approprié si vous êtes méthodique, organisé(e) et rigoureux(euse). En effet, ces qualités vous aideront à effectuer des missions de gestion et administratives de manière efficace et optimisée.

Quelle formation suivre pour devenir secrétaire médical(e) ?

Même s’il n’existe pas de diplôme d’État spécifique à cette profession, vous avez la possibilité d’accéder à ce métier après un an de formation avec stages. Si vous voulez travailler dans des hôpitaux publics ou d’autres établissements médico-sociaux, vous avez besoin de réussir le concours de la fonction publique.

Concernant les formations pour devenir secrétaire médical(e), elles sont accessibles après le Baccalauréat. Toutefois, un simple brevet et un CAP peuvent suffire à condition d’avoir 3 ans d’expériences dans le domaine de la santé et du social. Dans le cas où vous n’appartenez pas à ces catégories, il vous faudra 5 ans d’expérience professionnelle dans d’autres secteurs d’activités.

Étant donné que vous exercerez dans le domaine de la santé, vous devrez acquérir le vocabulaire médical, mais aussi maîtriser les outils informatiques. Bien qu’il s’agisse d’un métier souvent occupé par des femmes, ce poste convient également aux hommes.

Quelle est la rémunération pour un(e) secrétaire médical(e) ?

Il faut savoir qu’un(e) secrétaire médical(e) travaillant dans le privé ne touchera pas le même salaire qu’un(e) secrétaire médical(e) dans le public. De plus, ce qu’il/elle perçoit dépend de son ancienneté et du domaine dans lequel il/elle travaille.

Par exemple dans le secteur public, un(e) secrétaire médical(e) de classe normale débute aux environs de 1450 € et peut aller jusqu’à 2143 €. Tandis que dans le secteur privé, son salaire brut peut atteindre 1550 €.

Comments

No comments yet. Why don’t you start the discussion?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *