Accueil » Tout savoir sur la névralgie cervico-brachiale

Tout savoir sur la névralgie cervico-brachiale

Névralgie cervico-brachiale : explications, causes et traitements

La névralgie cervico-brachiale est une douleur neurologique ressentie dans le cou présentant une irradiation vers un membre supérieur. Également connu sous le nom de sciatique du cou, il s’agit d’une affection qui touche la racine nerveuse des vertèbres cervicales. Définition, causes, traitement… on vous dit sur la névralgie cervico-brachiale.

Névralgie cervico-brachiale ou sciatique du cou, qu’est-ce que c’est ?

La névralgie cervico-brachiale est une neuropathie périphérique caractérisée par l’irritation du plexus brachial. Il s’agit d’un arrangement de fibres nerveuses de qui partent du cervical pour traverser le cou, l’aisselle, le bras, l’avant-bras et la main.
La compression exercée sur ces nerfs engendre une douleur au cou qu’on appelle communément, sciatique du cou ou sciatique du bras. La lésion de la fibre nerveuse se trouve sur la 5e, 6e et 7e vertèbre cervicale. Ainsi, c’est une compression nerveuse qui provoque cette douleur. Cela peut se retrouver aussi dans d’autres névralgies comme la sciatique qui peut engendrer des douleurs le long du nerf pouvant parfois aller jusqu’à une douleur sous le pied.

Les causes de la névralgie cervico-brachiale sont nombreuses. Cette neuropathie résulte en effet de tout ce qui peut irriter le nerf. Voici les origines les plus courantes :
    • Arthrose cervicale,
    • Hernie discale cervicale,
    • Traumatisme au niveau du cou,
    • Travail qui exige le port de charge lourd,
    • Stress, angoisse… tout ce qui favorise la tension au niveau de la nuque.

Quels sont les symptômes ?

Le symptôme majeur d’une névralgie cervico-brachiale est une douleur au niveau du cou avec une irradiation vers le membre supérieur. Elle part généralement de la nuque pour aller vers l’épaule, le bras, le coude, l’avant-bras et la main. L’intensité de la douleur est variable d’un sujet à l’autre. Puisqu’il s’agit d’une inflammation d’une racine nerveuse, la sensation douloureuse est aggravée par la sollicitation des muscles environnants : muscles de l’épaule, du cou… Une raideur de la nuque peut aussi être observée.

La sciatique du cou peut aussi se manifester par une sensation de brûlure, de décharge électrique, d’engourdissement ou de picotement le long du bras. Une diminution de la force musculaire et des réflexes ostéotendineux peut accompagner ses symptômes.

Notez que les symptômes d’une sciatique du bras s’observent le plus souvent sur un seul côté des membres supérieurs en fonction de la racine atteinte.
Les douleurs au cours d’une névralgie cervico-brachiale peuvent durer plusieurs semaines voire plusieurs mois si aucun traitement n’est réalisé. Par contre, si elle est soignée convenablement, on peut constater une amélioration en quelques jours seulement.

Comment traiter la névralgie cervico-brachiale ?

Le traitement d’une névralgie cervico-brachiale repose notamment sur la libération du nerf irrité. Il est donc primordial d’arrêter toute activité susceptible de fatiguer le cou. Il convient également de faire un repos allongé sur le dos.
Pour calmer les douleurs, vous pouvez recourir à des antidouleurs classiques comme le paracétamol. Les anti-inflammatoires sont aussi efficaces. Si elles persistent, le médecin peut vous suggérer une infiltration de corticoïdes à proximité du site inflammatoire.

Par ailleurs, tous les moyens en vue de relaxer la nuque et les épaules améliorent l’état d’une personne qui souffre de sciatique du cou. On parle de massage relaxant, d’exercice d’étirement et de renforcement du cervical, de relaxation respiratoire… La kinésithérapie aussi est efficace pour soulager la douleur et éviter les récidives au moyen d’exercices spécifiques.

Si les douleurs persistent ou si le patient se trouve sérieusement gêné dans ses activités quotidiennes, la chirurgie est sollicitée en dernier recours.

Pour en savoir plus : Comprendre la cervicalgie (la douleur de cou) – Ameli.fr

A lire également