Accueil » Prébiotiques et probiotiques : Quelle est la différence ?

Prébiotiques et probiotiques : Quelle est la différence ?

La consommation d’aliments riches en prébiotiques et en probiotiques est un aspect essentiel d’une alimentation équilibrée.

Cependant, pour la plupart des gens, probiotiques et prébiotiques ne sont que deux termes qui signifient la même chose.

Or, ils sont différents.

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur les prébiotiques par rapport aux probiotiques et montrer pourquoi ils sont importants pour votre santé.

Que sont les prébiotiques ?

Le concept des prébiotiques a été introduit en 1995 par Glenn Gibson et Marcel Roberfroid au Centre de nutrition clinique de Cambridge, au Royaume-Uni. Ils ont décrit les prébiotiques comme un ingrédient alimentaire non digestible qui a un effet bénéfique sur l’hôte en stimulant les bactéries du côlon. Cette définition reste relativement inchangée.

En effet, les prébiotiques sont des aliments, généralement riches en fibres, que notre organisme ne peut pas digérer. Ils servent de nourriture à la flore intestinale.

Lorsqu’on parle de prébiotiques, il est également utile de mentionner l’amidon résistant. L’amidon résistant est un type de glucide qui résiste à la digestion dans l’intestin grêle et fermente dans le gros intestin.


Un composé est prébiotique lorsqu’il est :

  • Résistant au pH acide de l’estomac
  • Fermenté par le microbiote intestinal
  • capable de stimuler la croissance et/ou l’activité des bactéries intestinales, améliorant ainsi la santé de l’hôte.

La prise de prébiotiques améliore l’équilibre des micro-organismes résidant dans votre intestin.

Comment fonctionnent-ils ?

Comme mentionné ci-dessus, les prébiotiques sont une source de nourriture pour les bactéries de votre intestin. Ce sont des glucides que l’organisme n’est pas en mesure de digérer. Les prébiotiques sont des fibres solubles. Les fibres insolubles, quant à elles, ne sont pas fermentées par les bactéries de l’intestin.

Les prébiotiques descendent dans le tube digestif inférieur. Là, ils agissent comme de la nourriture qui aide les bactéries saines à se développer.

Un mécanisme d’action important des fibres prébiotiques est la fermentation dans le côlon et les modifications de la microflore intestinale.

Votre gros intestin est l’un des organes les plus diversement colonisés et métaboliquement actifs. En fait, jusqu’à 1000 espèces différentes de bactéries résident dans le côlon. Ce qui rend l’environnement colique favorable à la croissance bactérienne est :

  • Un temps de transit lent
  • Des nutriments facilement disponibles
  • Un pH favorable.

L’avantage le plus important des prébiotiques est la croissance de bactéries intestinales saines ciblées. Ces micro-organismes concurrencent les espèces considérées comme dangereuses pour les sources d’énergie. Ensuite, ils excluent ces espèces en protégeant ou en favorisant la production de substances de fermentation favorables ayant des propriétés immunomodulatrices.

Il est également utile de mentionner que les bactéries de l’intestin transforment les prébiotiques en butyrate. Le butyrate est un type d’acide gras à chaîne courte. La production de butyrate dans le côlon serait impossible sans les prébiotiques. Pourquoi est-ce important ? Parce que l’acide butyrique peut contribuer à la gestion de la maladie de Crohn et de la maladie du côlon irritable, entre autres avantages pour la santé.

Quels aliments sont prébiotiques ?

Les prébiotiques étant des fibres présentes dans les aliments végétaux tels que les fruits, les légumes et les légumineuses, vous pouvez en obtenir suffisamment dans votre alimentation.

Voici quelques-uns des meilleurs types d’aliments prébiotiques à inclure dans votre menu :

  • Bananes
  • Avoine
  • Légumineuses, pois et haricots
  • Oignons
  • Poireaux
  • Ail
  • Pissenlits
  • Asperges
  • Topinambours
  • Baies
  • Racine de chicorée

De nombreuses personnes prennent également des compléments prébiotiques à base d’inuline. 

Veillez toutefois à choisir un produit de haute qualité.

Quels sont leurs bienfaits ?

Les prébiotiques sont incroyablement bénéfiques pour notre santé et notre bien-être.

Voici quelques-uns de leurs principaux avantages pour la santé

  • Diminution de la prévalence et de la durée des diarrhées infectieuses et associées aux antibiotiques.
  • Amélioration de la satiété et de la perte de poids ; prévention de l’obésité
  • Réduction du risque de maladies cardiovasculaires
  • Réduction de l’inflammation et des symptômes liés aux maladies inflammatoires de l’intestin
  • Amélioration de la biodisponibilité et de l’absorption de minéraux tels que le magnésium, le calcium et le fer.
  • Effets protecteurs contre le cancer du côlon

Que sont les probiotiques ?

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui exercent des effets bénéfiques sur la santé de l’hôte lors de la digestion. En d’autres termes, les probiotiques sont de bonnes bactéries qui soutiennent le microbiote intestinal, améliorent la santé digestive et offrent de nombreux autres avantages pour la santé. Vous pouvez les obtenir par l’alimentation, mais de nombreuses personnes prennent également des probiotiques sous forme de suppléments.

La définition des probiotiques a été élaborée en 2001 à la demande de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Depuis lors, l’étude scientifique de ces bactéries vivantes s’est considérablement développée.

De même, la demande d’aliments contenant des probiotiques a augmenté dans le monde entier grâce à l’incroyable potentiel de ces micro-organismes pour la santé. Sans eux, vous ne pourriez pas avoir ou obtenir un bon microbe dans votre intestin.

Comment fonctionnent-ils ?

Les probiotiques ont un large éventail d’effets sur l’organisme. Chaque souche de ces bactéries vivantes peut avoir son propre mécanisme d’action.

Cependant, les probiotiques peuvent agir en aidant l’organisme à maintenir une communauté saine de micro-organismes dans votre tube digestif. Les probiotiques peuvent aussi aider la communauté de micro-organismes de l’organisme à retrouver un état sain après avoir été perturbée.

En outre, les probiotiques peuvent produire des substances qui ont des effets favorables sur la santé intestinale. Ces bactéries utiles agissent également en influençant la réponse immunitaire de l’organisme. Après tout, une grande partie du système immunitaire se trouve dans l’intestin.

Quels aliments sont probiotiques ?

Il est tout à fait possible d’obtenir suffisamment de bactéries probiotiques par l’alimentation. Certains aliments sont des sources naturelles de bonnes bactéries, comme le yaourt et le kéfir. Cependant, tous les yogourts ne sont pas une bonne option pour vous.

Pour obtenir des probiotiques, vous devez opter pour un yaourt nature de haute qualité contenant des cultures vivantes. La prochaine fois que vous irez au magasin, vous voudrez peut-être vérifier l’étiquette. Vous y trouverez les informations concernant les bactéries amies présentes dans ce yaourt spécifique. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une souche probiotique appelée Bifidobacterium.

Outre le yaourt, vous pouvez également consommer des aliments fermentés. Ces aliments contiennent des bactéries bénéfiques qui se développent grâce aux fibres ou au sucre présents naturellement dans l’aliment.

Voici quelques-uns des meilleurs exemples d’aliments probiotiques que vous pouvez inclure dans votre alimentation :

  • La choucroute
  • Thé Kombucha
  • Kimchi
  • Kéfir (laitier et non laitier)
  • Cornichons non pasteurisés
  • Légumes marinés non pasteurisés

Pourquoi non pasteurisés ? C’est simple : le processus de pasteurisation tue les bactéries bénéfiques.

Si vous ne consommez pas d’aliments fermentés et d’autres sources de probiotiques, vous pouvez prendre un complément probiotique alimentaire.

Cependant, n’oubliez pas que tous les suppléments ne sont pas égaux.

Consultez votre médecin pour savoir quelles sont les meilleures options pour vous ou optez pour un produit de haute qualité.

Quelle est leur importance ?

Les probiotiques ont un impact important sur votre santé et votre bien-être.

Avantages des probiotiques :

  • Traitement de la diarrhée résistante aux antibiotiques
  • Aide à la gestion du syndrome du côlon irritable et des fuites intestinales
  • Amélioration de la santé digestive globale
  • Favoriser la perte de poids
  • Propriétés anti-inflammatoires
  • Réduire les symptômes de l’anxiété et de la dépression
  • Diminution du cholestérol total et du LDL (mauvais cholestérol)
  • Réduction modeste de la pression artérielle
  • Amélioration de la fonction immunitaire
  • Réduction du risque d’infections

Différence entre prébiotiques et probiotiques

Tout au long de cet article, vous avez probablement remarqué de subtiles différences entre les probiotiques et les prébiotiques. Ils portent des noms similaires et sont tous deux essentiels à la santé de l’intestin. Mais, en même temps, ils sont entièrement différents.

La différence entre les probiotiques et les prébiotiques est la suivante : Les probiotiques sont de bonnes bactéries intestinales qui mangent des prébiotiques (une forme de fibre alimentaire). En d’autres termes, les prébiotiques sont des aliments pour les probiotiques dans votre système digestif. Alors que les prébiotiques se trouvent dans les fruits, les légumes et les légumineuses, les probiotiques sont présents dans les aliments fermentés et les yaourts.  

Comment les bactéries intestinales sont-elles bénéfiques ?

Votre intestin contient de bonnes et de mauvaises bactéries. L’équilibre entre les deux est nécessaire à notre santé digestive et à notre bien-être général. Il n’est pas rare que différents facteurs affectent l’équilibre délicat entre ces bactéries. Une alimentation malsaine est l’un de ces facteurs.

Il est préférable de consommer à la fois des probiotiques et des prébiotiques car ils sont bénéfiques pour les bonnes bactéries de l’intestin. Le rôle central des bonnes bactéries est de vous protéger des champignons et des bactéries nuisibles.

Il est prouvé que les bonnes bactéries présentes dans l’intestin peuvent renforcer la fonction de votre système immunitaire, soulager les symptômes de la dépression, s’attaquer à l’obésité et avoir de nombreux autres effets sur la santé.

En outre, votre microbiote intestinal peut métaboliser les nutriments provenant des aliments et de certains médicaments. Il sert de barrière protectrice contre les infections intestinales et produit de la vitamine K. Ce micronutriment contribue à la fabrication de diverses protéines nécessaires à la coagulation du sang et à la constitution des os.

Outre un microbiote sain, le microbiote intestinal est également nécessaire pour prévenir ou contribuer au traitement de certains problèmes de santé.

Par exemple, certaines souches bactériennes peuvent atténuer la gravité et la fréquence des symptômes et diminuer les conditions inflammatoires associées à la polyarthrite rhumatoïde.

En outre, les bonnes bactéries peuvent prévenir l’inflammation qui entraîne l’accumulation de plaques de graisse dans les artères.

Pour votre information, l’accumulation de plaque dans les vaisseaux sanguins entraîne l’athérosclérose. L’athérosclérose est un facteur de risque majeur de maladies et d’événements cardiovasculaires tels que les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Comment l’alimentation affecte-t-elle le microbiote intestinal ?

Les aliments que vous mangez ont une influence directe sur le microbiote intestinal. C’est une raison de plus d’adopter des habitudes alimentaires saines et un mode de vie sain.

Les aliments que vous mangez ont une influence directe sur le microbiote intestinal. C’est une raison de plus pour adopter des habitudes alimentaires saines et éviter les aliments malsains. Par exemple, les régimes riches en graisses et en sucres sont néfastes pour les bactéries intestinales. Par conséquent, cela peut entraîner une résistance à l’insuline et d’autres pathologies.

Des études montrent également qu’un régime riche en graisses peut accroître la perméabilité intestinale et l’inflammation. Les modifications du microbiome intestinal induites par les régimes riches en graisses ont été associées à un risque accru de maladie.

Ainsi, si vous nourrissez régulièrement les mauvaises bactéries, vous exposez votre santé à diverses complications.

Les mauvaises bactéries ont le potentiel exceptionnel de se développer plus rapidement et de coloniser plus facilement. Elles deviennent plus fortes et vous rendent plus susceptible de prendre du poids, d’affaiblir votre système immunitaire, de souffrir de maladies cardiovasculaires et d’autres problèmes. Mais, en même temps, l’intestin n’a pas assez de bonnes bactéries pour combattre les “mauvaises”.

Votre alimentation est le facteur le plus important pour maintenir un microbiote intestinal délicat. C’est pourquoi vous devez enrichir votre menu avec des prébiotiques et des probiotiques. Les aliments riches en ces organismes peuvent ajouter plus de variété à votre alimentation et faire des merveilles pour votre santé intestinale, votre digestion et votre bien-être général.

Conclusion

Prébiotiques et probiotiques ne sont pas deux termes décrivant la même chose. Comme nous l’avons vu dans ce billet, les prébiotiques sont la nourriture des probiotiques.

Vous avez besoin des deux pour une bonne santé intestinale, un système immunitaire robuste et une meilleure qualité de vie. Efforcez-vous de les obtenir par l’alimentation ou prenez des suppléments si nécessaire.


A lire également