particularites soumises quelles femmes
particularites soumises quelles femmes

Quelles sont les particularités des femmes soumises ?

Dans un monde où le patriarcat règne, l’appellation « femme soumise » est associée à tort aux femmes violées, aux femmes faibles, aux femmes battues et aux femmes qui se font malmener aussi bien sur le plan sexuel que dans la vie quotidienne. Pourtant, la vérité est qu’elles ont des caractéristiques qui sont tout à fait le contraire de ce que la majorité des personnes pensent. Il est alors temps de briser le mythe concernant les femmes soumises.

Les femmes soumises ont une forte confiance en elles

Selon les idées reçues, les femmes soumises ont tendance à ne jamais être assertives et à toujours se plier aux volontés de leurs hommes. Si tel est bien le but de la soumission ou du BDSM, il ne faut pas croire qu’une femme soumise le sera forcément en dehors de la chambre à coucher. Au contraire, elles savent précisément ce qu’elles veulent. Elles s’adonnent uniquement à la soumission parce qu’en plus de satisfaire les exigences de leur maître, cela leur procure en même temps du plaisir.

Les femmes soumises ont une confiance en elles inébranlable, ce qui leur permet d’accepter les mots crus, les punitions, les fouets, les menottes, les cravaches et les chaînes sans se sentir réellement humiliée. Elles choisissent d’ailleurs toujours avec minutie les hommes qui auront la chance de devenir leur maître. Pour en savoir plus sur les femmes soumises, il existe des blogs et des plateformes en ligne qui racontent les récits de ces femmes qui assument pleinement leur sexualité.

blog femme soumise

Elles ne sont pas soumises parce qu’elles sont faibles

Les femmes soumises le sont volontairement, et non pas parce que leur partenaire les force. Si la plupart des débutants en pratique BDSM pensent que la femme est dominée parce qu’elle n’a pas le choix, la réalité est de loin différente. La femme qui accepte de se faire dominer au lit est souvent celle qui est consciente que si besoin est, elle pourra parfaitement se défendre. En dehors du contexte sexuel, la femme soumise est une personne puissante. Dans la plupart des cas, c’est parce qu’elle est fatiguée après une longue journée de travail, occupée à prendre ses propres décisions et à gérer son business, qu’elle se laisse aller le soir. Les femmes soumises considèrent alors le fait de laisser leur maître tout leur dicter, comme une bonne manière de se relaxer et de se reposer mentalement.

La soumission est une question de dynamique, de pouvoir et de respect mutuel

Quand une pratique coquine telle que le BDSM s’invite dans le lit d’un couple, cela est avant tout une question de consentement et de respect mutuel. En effet, la domination et la soumission sont plus basées sur une bonne dynamique de pouvoir que les deux partenaires auront préalablement instaurée dans leur vie commune. La femme soumise et l’homme dominant ne ressentiraient aucun plaisir dans la pratique de ces actes sexuels si l’un ou l’autre ne sait pas exactement quel rôle il doit accomplir. Il existe d’ailleurs des règles que chacun est tenu de suivre pour que la domination ne vire pas à la torture. La femme soumise établit le plus souvent un safeword pour alerter son partenaire si jamais celui-ci dépasse les limites.

Comments

No comments yet. Why don’t you start the discussion?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *