Accueil » Zolpidem avis et effets secondaires

Zolpidem avis et effets secondaires

Utilisation du zolpidem

Le zolpidem renforce l’efficacité d’une substance chimique du cerveau appelée acide gamma-aminobutyrique (GABA) pour améliorer le sommeil.

Il vous aide à vous endormir plus rapidement et vous empêche de vous réveiller pendant la nuit.

Le zolpidem est un médicament principalement utilisé pour traiter l’insomnie, un trouble du sommeil courant caractérisé par des difficultés à s’endormir, à rester endormi ou par une mauvaise qualité du sommeil. Le zolpidem appartient à une classe de médicaments connus sous le nom de sédatifs-hypnotiques, qui agissent sur certains neurotransmetteurs du cerveau pour favoriser la relaxation et le sommeil.

Le zolpidem est souvent commercialisé sous différentes marques, notamment Ambien, Ambien CR et Intermezzo. Il se présente sous différentes formes, notamment des comprimés à libération immédiate, des comprimés à libération prolongée et des comprimés sublinguaux. Les différentes formulations sont conçues pour traiter divers aspects de l’insomnie, tels que les difficultés d’endormissement ou les réveils au milieu de la nuit.

Le zolpidem est généralement prescrit pour une utilisation à court terme, généralement quelques semaines, en raison des inquiétudes liées à la dépendance et à la tolérance potentielles qui peuvent se développer en cas d’utilisation prolongée. Il est important de suivre attentivement les instructions de votre médecin lorsque vous prenez du zolpidem ou tout autre somnifère.

Comme tout médicament, le zolpidem peut avoir des effets secondaires, notamment des étourdissements, de la somnolence, des maux de tête et des changements de comportement ou de pensée. Certaines personnes peuvent présenter des effets secondaires plus graves ou des réactions allergiques. Il est donc important de consulter un médecin si vous présentez des symptômes inhabituels.

Le zolpidem pouvant interagir avec d’autres médicaments et ne convenant pas à tout le monde, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé avant de commencer ou d’interrompre son utilisation.

Vérifiez si vous pouvez en prendre

Vous pouvez prendre du zolpidem si vous avez 18 ans ou plus. Mais il ne convient pas à certaines personnes.

Vérifiez auprès de votre médecin généraliste ou de votre pharmacien si vous :

  • avez eu une réaction allergique à un médicament dans le passé
  • vous avez des problèmes de foie ou de reins
  • vous avez eu des problèmes cardiaques ou une maladie appelée syndrome du QT long
  • vous souffrez de myasthénie grave, une maladie qui provoque une faiblesse musculaire
  • avoir des problèmes respiratoires ou d’apnée du sommeil
  • ont déjà eu des problèmes de santé mentale
  • ont déjà eu des problèmes avec l’alcool ou la drogue
  • vous êtes enceinte, vous essayez de l’être ou vous allaitez.

Consultez la notice d’information du patient qui accompagne votre médicament pour obtenir une liste complète des conditions à vérifier auprès de votre médecin généraliste.

Contraception et fertilité

Le zolpidem n’affecte pas le fonctionnement de la contraception, y compris la pilule combinée et la contraception d’urgence.

Il n’existe aucune preuve que le zolpidem réduise la fertilité chez les hommes ou les femmes.

Parlez-en à votre médecin généraliste ou à votre pharmacien si vous essayez d’avoir un enfant. Votre médecin généraliste peut revoir votre traitement.

Grossesse

Ne prenez pas de zolpidem si vous êtes enceinte. Il peut nuire à votre bébé.

La prise de zolpidem peut augmenter le risque de :

  • de naissance précoce (avant 37 semaines)
  • de poids insuffisant à la naissance
  • d’avoir une fente labiale ou palatine
  • que votre bébé bouge moins et que son rythme cardiaque change dans l’utérus.

La prise de zolpidem jusqu’à l’accouchement peut augmenter les risques de symptômes de sevrage à la naissance.

Si le zolpidem est pris en fin de grossesse ou pendant l’accouchement, votre bébé peut présenter une faiblesse musculaire, une baisse de la température corporelle, des difficultés à s’alimenter et des problèmes respiratoires.

Allaitement

N’allaitez pas si vous prenez du zolpidem.

Le zolpidem passe dans le lait maternel en très petites quantités.

Si vous prenez du zolpidem, parlez-en à votre infirmière de santé publique ou à votre médecin généraliste.

Effets secondaires de Zolpidem

Le zolpidem peut provoquer des effets secondaires, mais pas chez tout le monde.

Un effet secondaire courant est un goût amer ou métallique dans la bouche, ou une sécheresse buccale. Si ces effets secondaires vous gênent ou ne disparaissent pas, parlez-en à un médecin généraliste ou à un pharmacien.

L’utilisation d’un bain de bouche avant le coucher peut aider.

Il peut également provoquer:

  • des vertiges
  • des maux de tête
  • des nausées ou des vomissements
  • des diarrhées
  • des douleurs d’estomac
  • douleurs dorsales

A lire également