Alcool et pulsion sexuelle : Tout ce que vous devez savoir

Avez-vous l’impression que votre libido est en train de s’effondrer ? Le sexe devient-il peu à peu un concept étranger à mesure que vous vieillissez ? Vous pourriez être déçu de vos performances en tant qu’homme, et cela peut affecter votre estime.

Ce que vous vivez est appelé “baisse de libido”. Il s’agit d’une diminution de l’intérêt pour les activités sexuelles.

Le niveau de libido varie d’un individu à l’autre. Il est normal d’être moins intéressé par le sexe de temps en temps.

Cependant, lorsque votre libido diminue pendant une longue période, cela peut indiquer un problème de santé.

L’alcool est l’un des facteurs qui affectent la libido. L’alcool est connu pour réduire la psychologie sexuelle d’un individu et, par conséquent, réduire l’activité sexuelle. Cependant, son effet suppressif sur l’inhibition psychologique augmente le désir sexuel.

La relation entre l’alcool et la pulsion sexuelle chez l’homme est qu’il empêche la production de testostérone. Comme la testostérone est nécessaire à l’excitation et à la libido, l’alcool est préjudiciable au désir sexuel masculin.

Comment savoir ce qui est bon pour votre libido et ce qui ne l’est pas ? Avez-vous des questions sur la façon dont l’alcool réduit la libido masculine ? Êtes-vous curieux de savoir quels autres facteurs peuvent affecter votre libido ?

Ne vous inquiétez pas, nous avons tout ce qu’il faut pour vous aider.

Les causes d’une baisse de la libido

Qu’est-ce qu’une libido faible ? Quelles sont les causes d’une baisse de la libido ?

Voilà quelques-unes des questions qui pourraient vous venir à l’esprit. La baisse de la libido est principalement causée par les facteurs suivants ;

Une baisse de la testostérone

La testostérone est l’hormone responsable de la production de sperme chez l’homme. Elle joue également un rôle important dans la régulation de la libido chez l’homme. Le niveau de testostérone chez l’adulte diminue chez l’homme, ce qui entraîne une réduction de leur libido.

Une libido faible fait que les hommes adultes sont moins intéressés par le sexe qu’ils ne l’étaient lorsque la production de testostérone était élevée. Une baisse drastique de la testostérone entraîne donc une diminution de la libido ainsi qu’une forte réduction de l’éjaculation ; ce qui signifie que la quantité de liquide séminal que vous éjaculez peut être fortement réduite par la consommation d’alcool. Avez-vous déjà remarqué qu’après avoir bu, le volume de votre éjaculation peut avoir été réduit à une ou deux gouttes, alors qu’il est parfois bien plus important ? Cela est directement lié à la consommation d’alcool, en particulier chez les hommes âgés.

Syndrome des jambes sans repos

Le syndrome oblige à bouger les jambes de façon incontrôlée. Cette condition augmente le risque de développer un dysfonctionnement érectile chez les hommes.

Médicaments

Les médicaments qui réduisent la production de testostérone diminuent également la libido. Certains médicaments, tels que ceux utilisés dans le traitement de l’hypertension, peuvent empêcher l’érection et l’éjaculation. De même, des médicaments tels que le kétoconazole, les corticostéroïdes et les hormones utilisées dans le traitement du cancer de la prostate diminuent considérablement la libido.

Stress

Le fait de se trouver dans des situations mentalement exigeantes peut réduire votre désir sexuel global. Les situations stressantes sont connues pour réduire la production de testostérone et, par conséquent, l’excitation sexuelle.

Le flux sanguin vers les organes sexuels est réduit lorsqu’on est stressé, et l’érection devient alors un problème. Le dysfonctionnement érectile a été lié au stress.

Faible estime de soi

La confiance en soi et en ses capacités est importante pour la performance sexuelle. En tant que telle, la perte de confiance peut entraîner une diminution du désir sexuel. Un sentiment de manque d’attrait ou d’anxiété face aux performances peut entraîner une baisse de la libido.

Alcool

La consommation d’alcool, surtout en grande quantité, a été liée à une baisse de la libido. La production de l’hormone testostérone est affectée par l’alcool, et cette pulsion sexuelle est réduite sur une période prolongée.

Les symptômes d’une baisse de la libido comprennent une perte de désir sexuel, des difficultés à obtenir une érection et à éjaculer.

L’alcool et la libido

La relation entre l’alcool et votre vie sexuelle est un peu délicate. Selon la quantité que vous consommez, l’alcool peut avoir un effet positif ou négatif sur votre vie sexuelle.

Tout d’abord, l’alcool est connu pour réduire les inhibitions. N’est-ce pas une bonne nouvelle ? Surtout pour ceux qui ont des problèmes d’estime. Il vous fait oublier vos insécurités pendant un moment et vous plonge directement dans le sexe.

On a constaté que le stress entraînait une baisse de la libido, et l’alcool peut faire oublier temporairement ses problèmes. La propriété dépressive de l’alcool fait que les neurones de votre cerveau ralentissent. Il en résulte une diminution de la pression et de l’inquiétude.

Il est intéressant de noter que l’alcool augmente l’attirance. Il donne aux individus le sentiment d’être proches de leur partenaire. Il affecte le cortex préfrontal du cerveau, ce qui rend généralement une personne plus émotive.

L’effet de l’alcool sur la libido chez les hommes est plus visible chez les hommes que chez les femmes. Les hommes ont été victimes de “pénis de whisky” résultant de la consommation d’alcool. Vous avez peut-être été victime, après avoir consommé de l’alcool, avez-vous déjà eu des difficultés à avoir une érection ? Oui, c’est le cas !

Même si pendant des années, l’alcool a été vanté comme étant un stimulant sexuel, les résultats ont été contraires.

Alcool et dysfonctionnement du pénis

La consommation excessive d’alcool a été liée à un dysfonctionnement du pénis. L’augmentation du taux d’alcoolémie diminue la capacité du cerveau à percevoir la stimulation sexuelle et, par conséquent, la baisse de la libido. L’alcool agit également comme un dépresseur qui agit généralement pour supprimer les terminaisons nerveuses, qui sont importantes pour la stimulation du pénis.

L’alcool affecte la circulation du sang, qui est également essentielle dans le processus d’érection du pénis. Une bonne circulation du sang permet au pénis d’avoir une érection et de la maintenir.

Sans une bonne circulation du sang vers le pénis, il est impossible de devenir dur.

L’hormone angiotensine est responsable du dysfonctionnement érectile. La production de l’hormone est augmentée par la déshydratation causée par une consommation accrue d’alcool. L’alcool entraîne également une réduction du volume sanguin.

Ainsi, pour réduire l’effet de l’alcool sur la libido, il est conseillé de réduire sa consommation d’alcool.

Effets physiques de l’alcool sur les hommes

L’objectif principal du sexe est de procurer un plaisir et, finalement, d’obtenir un orgasme. Si on lui enlève ce but, il perd toute son essence et devient une activité normale comme, par exemple, le jogging ou la marche. L’alcool diminue ce plaisir et peut empêcher l’orgasme.

Il est beaucoup plus facile d’atteindre l’orgasme chez les hommes qui étaient sobres que chez ceux qui avaient bu quelques verres.

L’érection est la partie principale du rapport sexuel, et sans elle, l’événement ne commence pas. L’alcool entraîne un dysfonctionnement érectile, qui se traduit par une baisse générale de la libido.

Vous avez été informé des effets de l’alcool sur la pulsion sexuelle et vous avez vu la relation entre l’alcool et la pulsion sexuelle. On peut maintenant affirmer sans risque de se tromper que vous avez fait un pas de plus vers la résolution de vos problèmes de libido.

Vous luttez contre la baisse de libido ? Visitez notre page pour plus d’informations sur la manière de s’y attaquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open

Close