Accueil » Conseils pour perdre du poids après une grossesse

Conseils pour perdre du poids après une grossesse

La prise de poids après l’accouchement peut s’expliquer de diverses manières : stress accru, problèmes de thyroïde, insomnie et changements de mode de vie. S’occuper d’un nouveau-né peut être stressant, surtout si vous êtes une mère pour la première fois. 

La gestion du poids après l’accouchement est un objectif de remise en forme idéal pour les femmes qui choisissent d’être enceintes à l’avenir. La plupart des femmes prennent entre 10 et 15 kilos pendant la grossesse. 

La rétention de poids peut augmenter le risque de développer des problèmes de santé chroniques, notamment des maladies cardiovasculaires, des accidents vasculaires cérébraux et le diabète de type 2. 

Divers facteurs sont associés à la prise de poids post-partum, comme une faible activité physique, l’arrêt du tabac, un indice de masse corporelle élevé avant la grossesse, la primiparité et une courte période d’allaitement. 

D’un point de vue scientifique, la prise de poids pendant la grossesse comprend l’élargissement de l’utérus, le placenta, les réserves de graisse supplémentaire, le fœtus, le sang et le liquide amniotique. 

Scientifiquement, la graisse supplémentaire est une forme de réserve d’énergie pour l’allaitement et l’accouchement. Vous trouverez ci-dessous les meilleurs conseils pour perdre du poids après une grossesse :

Gérez votre apport calorique

Les calories sont l’une des principales causes de la prise de poids. Surveiller son apport calorique peut être difficile, mais cela en vaut la peine. Il existe actuellement de nombreuses applications en ligne qui vous aideront à connaître le nombre de protéines, de vitamines, de calories, de graisses, de fibres, de glucides et de minéraux que vous consommez. 

En ayant des informations claires sur votre apport calorique, vous pourrez élaborer un plan concret pour gérer votre consommation de glucides. Parmi les glucides que vous devez éviter pour gérer votre poids après l’accouchement figurent le riz, les pâtes, le pain blanc, etc.

Hydratez-vous

Selon de nombreuses études, boire suffisamment d’eau jouera un rôle essentiel dans votre démarche de perte de poids. Un être humain normal devrait boire au moins huit verres d’eau. Si vous faites des exercices physiques, vous devriez envisager de boire plus de huit verres d’eau pour remplacer l’eau perdue sous forme de sueur. 

L’hydratation stimule le métabolisme et augmente la sensation de satiété. Cela diminuera vos envies d’aliments malsains qui peuvent faire augmenter votre poids. Le métabolisme est le processus par lequel le corps humain transforme les aliments en énergie. Par conséquent, l’augmentation du métabolisme réduira le risque d’excès de calories et de graisse dans le corps, contribuant ainsi à la gestion du poids. Les nouvelles mères doivent boire un excès d’eau pour remplacer les liquides perdus pendant l’accouchement et la production de lait.

Évitez l’alcool

Une consommation limitée de vin rouge peut avoir divers effets bénéfiques sur la santé, notamment en réduisant le taux de mauvais cholestérol et le risque de cancer, en maintenant le cœur en bonne santé, en étant riche en antioxydants, en régulant la glycémie et en gardant la mémoire vive. Cependant, la consommation excessive d’alcool est associée à la prise de poids. 

L’alcool contient de nombreuses calories qui favorisent la prise de poids et la graisse du ventre. 

Les calories contenues dans l’alcool sont considérées comme vides car elles n’ont aucune valeur nutritive. Les mères qui allaitent doivent à tout prix éviter l’alcool car il n’est pas sans danger pour l’enfant. Selon les statistiques, une forte consommation d’alcool est associée à un risque de 31 % de maintenir l’obésité et de 41 % de devenir obèse. 

En outre, il y a 36 % de chances de passer du surpoids à l’obésité. L’obésité peut être liée à divers risques pour la santé, notamment la maladie du foie gras, l’apnée du sommeil, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle, etc. En évitant l’alcool, vous augmenterez vos chances d’atteindre vos objectifs de remise en forme.

Évitez les glucides raffinés

Vous devez éviter non seulement les glucides raffinés mais aussi les aliments sucrés. Ces aliments sont pauvres en nutriments mais riches en calories. Comme nous l’avons déjà mentionné, les calories augmentent le risque de prendre des kilos superflus. 

Contrairement à la prise de poids, la consommation de glucides raffinés et d’aliments sucrés augmente le risque de développer certains cancers, des problèmes cardiovasculaires, du diabète et un déclin cognitif. Parmi les sources les plus courantes d’aliments et de boissons sucrés figurent les gâteaux, les boissons sucrées, les pâtisseries, la farine blanche, les jus de fruits, les biscuits et les pâtes à tartiner sucrées. 

Afin de choisir les bons produits, vous devez évaluer le niveau des aliments avant de faire un achat. Au lieu de consommer des aliments raffinés, les nouvelles mères devraient opter pour des aliments complets, notamment la viande, les légumineuses, les légumes, les yaourts, le poisson, les œufs, les fruits, les noix, etc.

Consommez des protéines saines

L’incorporation de protéines saines dans votre alimentation peut diminuer l’appétit, stimuler le métabolisme et réduire l’apport calorique. D’après les recherches, les aliments à forte teneur en protéines ont un effet thermique important, notamment par rapport à d’autres nutriments. Cela signifie que votre corps mettra beaucoup de temps à digérer les protéines, contrairement aux autres nutriments. 

Les protéines diminuent l’appétit, ce qui réduit vos chances de consommer des aliments vides de temps en temps. Cela vous aidera à gérer votre poids car vous ne consommerez pas de calories inutiles. 

D’après la science, les protéines vont supprimer l’appétit en augmentant la production de deux hormones clés : les hormones GLP-1 et GLP. En outre, les aliments denses en protéines réduiront l’hormone ghréline, qui est une hormone de réduction de la faim. Voici quelques-unes des sources de protéines pour les femmes après l’accouchement :

  • Produits laitiers
  • Viande maigre
  • Légumes
  • les œufs
  • Noix et graines
  • Poissons à faible teneur en mercure  

Fixez des objectifs réalistes

Pour bien gérer votre perte de poids, vous devez vous fixer des objectifs de remise en forme intelligents et réalistes. La perte de poids après un accouchement est un processus dynamique. Il vous faudra approximativement au moins un an pour atteindre vos objectifs de perte de poids après la grossesse, en fonction de la quantité de poids prise pendant la grossesse. Par exemple, vous pouvez perdre au moins 5 kg de poids indésirable en une seule année. 

En ayant un bon plan qui implique de l’exercice et une alimentation équilibrée, vous réussirez à perdre du poids. Ne vous fixez pas des objectifs irréalisables, car ils vous frustreront et vous feront abandonner le programme de perte de poids.

Réduisez votre consommation d’aliments hautement transformés

Contrairement aux aliments transformés, les aliments complets sont riches en fibres et en protéines, qui jouent un rôle important dans la gestion du poids du post-partum. Les aliments ultra-transformés ne sont pas sains car ils sont de grandes sources de calories. 

Une consommation accrue d’aliments à forte densité calorique augmentera votre poids au lieu de le gérer. En outre, les aliments transformés sont riches en graisses malsaines, en sucre et en sel. 

Parmi les aliments transformés malsains que vous devez éviter après l’accouchement figurent les préparations en boîte, les fast-foods, les céréales sucrées, les bonbons, les chips, les aliments préemballés, les produits de boulangerie, les biscuits et les fromages fondus. Au lieu de consommer des aliments transformés, vous devriez opter pour des aliments entiers, frais et riches en nutriments.

Dormez suffisamment

Un sommeil adéquat et un rythme de sommeil sain aideront les femmes à réduire leur prise de poids post-partum. Le sommeil peut contribuer à la perte de poids de différentes manières :

  • Diminution du risque de grignotage tard dans la nuit
  • Amélioration des capacités de prise de décision, notamment en ce qui concerne les choix alimentaires.
  • Modération de l’appétit
  • Stimule le métabolisme
  •  Améliore l’activité physique

Un sommeil insuffisant peut réduire votre activité physique, et donc votre capacité à réduire les kilos superflus. Un exercice régulier améliorera la qualité générale de votre sommeil. En ce qui concerne le sommeil et le métabolisme, divers facteurs peuvent influencer l’efficacité du programme de gestion du poids, notamment la masse musculaire, l’âge, la taille et le poids. 

Le manque de sommeil peut supprimer l’oxydation des graisses, augmentant ainsi les calories dans le corps. En effet, votre corps ne convertira pas les graisses en énergie. Des habitudes de sommeil irrégulières augmenteront votre risque de grignoter tard le soir, ce qui peut augmenter votre risque. 

Par conséquent, un sommeil suffisant vous aidera à prévenir les grignotages nocturnes, favorisant ainsi la perte de poids. En outre, le manque de sommeil peut entraîner des envies de manger et une augmentation de la faim.

Faites de l’exercice régulièrement

L’exercice fait partie des moyens idéaux de gestion du poids post-partum. Par exemple, l’entraînement musculaire vous aidera à conserver votre masse musculaire et à perdre du poids en même temps. La combinaison de l’entraînement en résistance et du régime alimentaire accélérera le processus de gestion du poids. Trouver le moment idéal pour faire de l’exercice avec un enfant peut être accablant, mais il existe des salles de sport qui proposent des séances pour les nouvelles mères ainsi que pour leur bébé. L’activité physique permet de brûler les calories excédentaires dans le corps ou de les convertir en énergie.

Conclusion

Il est important de perdre du poids après l’accouchement. Il existe plusieurs façons de se débarrasser de la prise de poids post-partum. Par conséquent, choisissez des moyens qui correspondent à vos goûts et à vos préférences. Parmi les moyens de gérer le poids après l’accouchement, citons la consommation d’eau en quantité suffisante, la consommation d’en-cas sains, l’exercice régulier, un sommeil suffisant, la fixation d’objectifs réalistes, la consommation de protéines, etc.

A lire également