Le masque et le tuba (ou la pêche aux perles sanitaires du Net) : plongée n°16

 

MASQUE ET TUBALe Grand Bleu
grand-bleu@hopital-territoires.eu

Les enfants ne doivent pas être traités avec les mêmes produits que les animaux de compagnie
(lequotidiendumedecin.fr)

« Un traitement antiparasitaire, insecticide ou acaricide destiné aux animaux de compagnie ne doit en aucun cas être administré à un humain, a fortiori à un enfant », insiste l’ANSES

Même quand on l’appelle « ma puce » ?

Quand la musique affermit le bistouri
(lequotidiendumedecin.fr)

Selon le chirurgien David Bosanquet, de l’hôpital universitaire du Pays de Galles, co-auteur avec plusieurs de ses collègues d’un article dans le « BMJ » sur le sujet, plusieurs études semblent démontrer un impact bénéfique de la musique sur l’efficacité de l’équipe chirurgical.

Environ 80 % des personnels interrogés estiment que la musique joue un rôle positif sur la communication au sein de l’équipe chirurgicale. La musique a en outre un effet bénéfique sur les capacités de concentration des chirurgiens, surtout chez ceux qui en écoute régulièrement.

Fait-il se méfier en entrant au bloc si l’on entend « Stairway to Heaven » de Led Zeppelin ?

Des seins pour Noël, la chirurgie plastique au pied du sapin
(lequotidiendumedecin.fr)

Quel cadeau pouvez-vous offrir à Noël que l’être aimé portera tous les jours et qu’il ne pourra pas « ré-offrir » à d’autres ? Une intervention de chirurgie esthétique, bien sûr.

Qu’est-ce qu’on offre alors à la sein Nicolas ou la sein Valentin ?

LES CÂLINS, UN BON MOYEN DE LUTTER CONTRE LE RHUME
(elle.fr)

Pour tester l’impact que peut avoir le contact entre deux individus contre les maladies, le professeur et son équipe ont demandé à 400 personnes combien de câlins elles recevaient durant une journée. Résultat : ceux qui ont indiqué recevoir le plus de câlins avaient une meilleure résistance au rhume que les autres. Et lorsqu’ils étaient malades, ces derniers avaient des symptômes moins forts.

Et pour lutter contre le Chikungunya il faut faire quoi ?

Allergie, ça sent le sapin
(lequotidiendumedecin.fr)

Si les larmes vous viennent aux yeux chaque Noël, ce n’est peut-être pas seulement la joie d’être en famille. Vous pourriez aussi être victime du « syndrome de l’arbre de Noël »

Le syndrome de l’arbre de Noël existe vraiment : il associe des signes respiratoires (rhinite, toux, essoufflement, congestion des sinus) à des symptômes ophtalmologiques (conjonctivite, yeux irrités, larmoiement) et des signes généraux (asthénie, douleurs thoraciques, troubles du sommeil). Des bronchites et pneumonies ont aussi été rapportées.

Ça fout les boules !

Laisser un commentaire