Il y a toujours une industrie de santé française !

Julien MONCHANIN

julien@hopital-territoires.eu

logo GuerbetLa morosité ambiante, qui débouche ces temps-ci sur un catastrophisme entretenu et amplifié par certains médias en mal de copie, ne doivent pas faire oublier, que malgré les lourdes difficultés auxquelles est confrontée l’industrie française et celle de la santé en particulier, des entreprises continuent d’innover et d’occuper des positions importantes au plan européen voire mondial…

Ainsi, le Groupe Guerbet, qui conçoit, développe et fabrique les produits de contraste indispensables au diagnostic et à la décision de stratégie thérapeutique.

Guerbet exporte ainsi plus de 70 % de sa production française dans le monde.

« Les progrès de l’imagerie médicale, en particulier avec injection de produits de contraste, permettent chaque jour, partout dans le monde, un diagnostic plus précoce et un traitement plus efficace, en particulier en cancérologie. L’imagerie médicale améliore ainsi le pronostic vital de millions de patients chaque année » indique Yves L’Epine, DG du groupe Guerbet.

A Aulnay-sous-Bois, les investissements récemment réalisés sur le site, confortent l’ancrage historique du groupe en Seine-Saint-Denis et donnent une nouvelle dimension à l’ensemble du groupe, lui permettant de produire en plus grande quantité et selon les standards internationaux de qualité les plus exigeants.

Oncologie : le rôle central du radiologue

L’imagerie médicale moderne, y compris l’avènement de la coloscopie virtuelle, a fourni des outils de dépistage moins invasifs. C’est le cas pour le cancer colorectal, l’un des cancers les plus meurtriers. Aux Etats-Unis, le taux de mortalité par cancer du sein a baissé de plus de 30 %. L’extension de l’usage de la mammographie en 1990 y a fortement contribué. Dans d’autres pays où les programmes de dépistage par mammographie sont plus organisés, les décès dus au cancer du sein ont presque été divisés par deux.

L’imagerie en oncologie a beaucoup évolué ces dernières années. Le radiologue n’intervient en effet plus seulement à l’étape diagnostique mais tout au long du parcours de soins.

L’imagerie fonctionnelle, particulièrement en IRM, est en plein développement, aussi bien pour le diagnostic initial des tumeurs et leur bilan d’extension, que pour l’évaluation de l’efficacité thérapeutique des traitements.

L’imagerie interventionnelle fait aussi désormais partie de la pratique du radiologue, qui peut associer diagnostic et intervention sur la lésion dans le même geste. Guidé par l’imagerie, il parcourt les voies urinaires, digestives ou vasculaires et parvient par exemple à détruire sélectivement des cellules cancéreuses. L’aide au guidage en 3D ou 4D facilitera bientôt les prélèvements et les ablations tumorales ainsi que le traitement ciblé de la douleur cancéreuse.

Guerbet, pionnier en imagerie médicale

Le groupe Guerbet est l’une des cinq entreprises pharmaceutiques mondiales acteur de ce secteur et la seule spécialisée depuis son origine dans les produits de contraste.

Les produits de contraste sont des molécules indispensables dans de nombreux cas pour mieux visualiser l’anatomie et le fonctionnement des organes lors d’un examen au scanner ou en IRM.

Avec la cardiologie et le système nerveux central, l’oncologie est l’un des trois domaines pathologiques majeurs où Guerbet intervient. A travers ses solutions actuelles et futures dans ce domaine, le groupe cherche ainsi à apporter des réponses pour diagnostiquer plus précisément les tumeurs et évaluer la réponse thérapeutique.

Avant même la constitution de l’entreprise en 1926, son fondateur Marcel Guerbet découvrait dès 1901 ce qui allait devenir le premier produit de contraste organique iodé au monde, le Lipiodol. Aujourd’hui, ses solutions comprennent des produits de contraste utilisés en imagerie à rayons X (scanner) et en IRM, ainsi que des produits utilisés en radiologie interventionnelle.

Guerbet poursuit activement son programme de développement visant à enregistrer son produit phare en IRM, Dotarem et à réaliser une extension d’indication pour Lipiodol, aux Etats-Unis. Son engagement en oncologie s’illustre aussi via deux projets collaboratifs public-privé de recherche en médecine nucléaire : IMAKinib et Gallimed, portant sur la mise au point de biomarqueurs tumoraux.

Guerbet est le seul groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale sur le marché mondial. Il dispose d’une gamme complète de produits d’imagerie en rayons X et IRM pour améliorer le diagnostic et la prise en charge thérapeutique des patients.

Pour découvrir de nouveaux produits et assurer son développement futur, Guerbet mobilise chaque année d’importantes ressources pour la R&D : 210 personnes et 11 % de ses ventes.

Guerbet dispose d’une très forte implantation européenne avec une part de marché de 25 % et développe sa présence aux Etats-Unis, en Amérique latine et en Asie.

Guerbet (GBT), coté sur le marché Eurolist d’Euronext Paris au compartiment B, a réalisé en 2011 un chiffre d’affaires de 378 M€, avec un effectif total de 1 400 salariés dont 1 000 en France.

Guerbet est membre du G5 Santé.

Laisser un commentaire