Naître Enchantés

Joël Bouffies
Directeur
du Centre hospitalier
intercommunal
Aix Pertuis
(CHIAP)

Le label Naître Enchantés, pourquoi j’ai dit oui !

C’est en septembre 2015 que l’idée du label a germé. J’étais invité à la maternité de Pertuis à une rencontre des professionnels de la périnatalité et des parents, tous Naître Enchantés. Sans savoir précisément de quoi il s’agissait je sentais déjà une effervescence et un engouement des équipes médicales et de soins hors du commun. Ce qui m’a le plus surpris, durant les deux heures de témoignages enthousiastes, dans cette pièce exiguë pour le nombre que nous étions et dans cette ambiance festive et bruyante, c’est la sérénité des nourrissons. Aucun cri, aucune irritation, juste une présence attentive à tout ce qui se passait autour d’eux.

De plus se concrétisait sous mes yeux l’impact positif d’une politique de rapprochement ville-hôpital, s’appuyant sur une coopération forte entre libéraux et structure hospitalière autour d’un accompagnement et d’une pratique. Aussi, ce fut une évidence pour moi, qui avait accepté deux ans plus tôt la mise en place d’un protocole de recherche (premier protocole en maïeutique, porté par l’hôpital Foch de Suresnes) sur la méthode Naître Enchantés, d’impulser la pérennisation et la diffusion de cette expérience. La démarche la plus pertinente a été la construction du Label Naître Enchantés, garantissant la coopération des professionnels et des parents dans la prise en charge de douleurs physiques et psychiques en maternité, quelles que soient les conditions et l’issue de la grossesse (PMA, péridurale, césarienne, IMG…).

Pendant un an, les équipes sur place ont modélisé le protocole et construit ce label « tout-terrain » à destination d’autres maternités sensibilisées. La maternité de Pertuis est donc la première maternité de France à être labellisée.

Une technique innovante au service des futurs parents et des équipes médicales

« Depuis deux ans, nous, médecins, sages-femmes, psychologues, artistes, chefs d’établissement, chercheurs et cadres administratifs nous réunissons pour contribuer à relever un des challenges du 21ème siècle dans nos maternités : conjuguer en toute circonstance, sécurité et humanité lors de la mise au monde de l’être humain de demain.

Nous pensons qu’il est de notre devoir de répondre aux attentes des femmes de se réapproprier la mise au monde de leur enfant et aux attentes des hommes d’y participer activement, et ce en milieu hospitalier, favorisant ainsi une parentalité responsable et sereine.

Face aux contraintes budgétaires que subissent les hôpitaux et notamment les maternités, il convient de « redéfinir en profondeur les règles d’organisation ». Naître Enchantés y répond en proposant un travail en amont du parcours de soin de la femme enceinte associé au père, permettant le jour de l’accouchement, une présence moins soutenue des équipes médicales et de soins. »

Véronique Coni, cadre administratif du Pôle Femme Enfant du CHIAP

L’essentiel, concrètement

Dans un service, labellisé Naître Enchantés, l’équipe médicale est dans la philosophie qui invite la mère et le père à s’approprier le processus de la mise au monde de leur enfant, inconditionnellement. Les besoins de participation active dans un double sens de responsabilité et d’autonomie de la part des parents sont pris en compte et deviennent prioritaires. Concrètement, l’équipe médicale autorise et encourage le couple à mettre en place les outils de l’Expression Vocale Ajustée (EVA). Les parents Naître Enchantés coopèrent avec l’équipe médicale qui, elle, assure tous les protocoles de sécurité pour le bon déroulement du travail et de la délivrance.

Naître enchantés permet à la maternité de :
  • gagner du temps = réduction des coûts (statistiques chiffrées en cours),
  • redonner du sens,
  • désengorger les salles de travail,
  • apaiser les équipes médicales surchargées,
  • fédérer les équipes tiraillées,
  • repositionner la sage-femme au cœur de la périnatalité, le médecin anesthésiste en complémentarité, l’obstétricien au cœur des urgences et des pathologies.
Naître enchantés permet à la mère et au père de :
  • s’approprier l’accouchement,
  • se positionner « responsables, protecteurs et soutiens de l’enfant »,
  • transformer le stress, la douleur, les contraintes et les imprévus en projet,
  • améliorer la dynamique obstétricale,
  • s’inscrire dans une parentalité responsable et joyeuse en valorisant l’estime de chacun.

Naître enchantés, c’est…

Une histoire vraie

Coincée dans une voiture au milieu des embouteillages, la comédienne et chanteuse Magali Dieux sent arriver son premier enfant. Afin de ne pas effrayer la fillette de six ans qui l’accompagne, elle a alors l’idée de vibrer ses contractions. L’enfantement dans la joie lui ouvre ses portes.

Pendant dix ans, elle affine sa découverte avec quatre autres accouchements, développe sa philosophie, devient coach et thérapeute, part à la rencontre des scientifiques, des médecins et des hôpitaux sensibilisés aux pouvoirs du son et de la musique sur l’être humain.

Un livre : Pour une grossesse et une naissances heureuses, Naître enchantés de M. Dieux accompagnée de P. Van Eersel et B. Le Goëdec, Ed. Actes Sud, sept 2015

Un film en vision libre sur la toile : Naître enchantés à l’hôpital, la double gageure.
Ce film est disponible en vision libre sur la toile, sous forme de 4 chapitres d’une vingtaine de minutes chacun. Liens ci-dessous :

# 1 Naître enchantés à l’hôpital – la double gageure
Quand Science et Connaissance s’opposent

# 2 Naître enchantés à l’hôpital – la double gageure
Quand Science et Connaissance se conjuguent

# 3 Naître enchantés à l’hôpital – la double gageure
Quand physique, psychique et émotions s’harmonisent

# 4 Naître enchantés à l’hôpital – la double gageure
Quels bébés demain ?

Un extrait du film :

Témoignages des parents avec impact visible sur le nouveau-né (10′)

Une philosophie

Une philosophie qui permet aux parents de s’exprimer au cœur de la parentalité et aux équipes de soins et de santé de s’exprimer au cœur de la périnatalité,

  • un entrainement qui rassemble les meilleurs outils des approches comportementales et cognitives connues à ce jour mis au service des parents et des professionnels de la périnatalité.
  • une méthode qui renforce, durant la grossesse, la parentalité responsable et joyeuse des couples. Celle-ci se concrétise au moment de l’accouchement et après. Cet entraînement est appelé EVA. L’EVA (Expression Vocale Ajustée) : ensemble des outils comportementaux et cognitifs qui composent l’entraînement Naître Enchantés.

Cet entraînement est construit sur cinq séances avec le double objectif de favoriser les ouvertures physiques et psychiques des parents lors de l’accouchement et par la suite, à partir de :

  1. la confiance en soi, en l’autre, en la vie,
  2. l’expression de soi en milieu étranger,
  3. le dépassement de soi,
  4. les mises en situation,
  5. l’accomplissement de soi.

Naître Enchantés se conjugue aux préparations à la naissance dispensées par les sages-femmes et se pratique quelles que soient les conditions techniques de l’accouchement (PMA, péridurale, césarienne, transfert, IMG…).

Une aide non négligeable pour les équipes médicales

L’autonomisation des patients est un objectif de politique de santé publique au niveau national accentué depuis la loi relative à la santé publique du 9 août 2004 qui incite le développement des programmes d’éducation thérapeutique. Les politiques multiplient les axes permettant aux patients de développer leurs compétences vis-à-vis de leur pathologie ; services hospitaliers de court séjour, hospitalisation à domicile, réseaux pluridisciplinaires avec accompagnement à domicile. La prévention est aussi un outil permettant une montée en compétence des patients, nombre de campagnes sanitaires vont dans ce sens.

Les facteurs de réussite de cette politique d’autonomisation, sont la personnalisation de l’approche, l’interactivité des méthodes pédagogiques permettant une stratégie de changement de comportement, la poursuite des efforts dans le temps et l’implication de l’ensemble des acteurs de la prise en charge.

Ainsi, le protocole d’accompagnement Naître Enchantés répond à ces nouvelles attentes du système de soin en permettant de dédramatiser l’accouchement grâce au climat de confiance que créé l’apprentissage de cette méthode entre les futurs parents et l’équipe médicale. Elle donne les moyens à la future maman de prendre conscience de son rôle d’actrice active dans l’accompagnement à la naissance de son (ses) enfant(s), de maîtriser la douleur en utilisant une technique adaptée et en permettant une liberté de mouvement propice à l’écoute de son corps.

Dans le mouvement sociétal où le père veut prendre une nouvelle place plus importante dans l’accompagnement de la naissance, Naître Enchantés donne une place plus participative au conjoint ou à une présence amie qui va vibrer et être attentive au bon déroulement de la venue de l’enfant. Grâce à cette approche, le jour de l’accouchement, règne un climat de confiance, de sérénité et d’amour.

Cette méthode ne modifie en rien la prise en charge proposée par l’assurance maladie (suivi médical, cours de préparation à l’accouchement…) et ne modifie en rien les techniques d’accouchements nécessaires au bon déroulement ayant été dédramatisé également par les cours de préparation à l’accouchement. L’ensemble de ces éléments vont contribuer à une aide non négligeable des équipes prenant en charge les accouchements eutociques.

Il conviendrait d’en faire une étude plus approfondie sur l’impact financier que cette méthode pourrait induire. Impact au niveau ressources humaines mais également financière (diminution de l’utilisation des antalgiques, du temps de personnel médical…). Au niveau espace utilisé, dans toutes les maternités se sont développées des salles dites « zen » favorisant les accouchements physiologiques qui pourraient être ainsi utilisé de façon plus efficiente.

Consciente du bénéfice pour les femmes, et voulant l’étudier, l’Hôpital Foch de Suresnes, a mis en place le premier protocole de recherche clinique en maïeutique. La recherche d’un établissement pouvant se porter volontaire dans cette recherche a été un chalenge.

Madame Sylvie Rodriguez, sage-femme cadre de la maternité Catherine Barret de Pertuis (84) a su motiver son équipe déjà très encline à l’accouchement physiologique et l’accompagnement bienveillant des futurs parents :

« Ce protocole de recherche nous a semblé une réelle opportunité d’évaluer enfin une préparation à la naissance. Au cours de cette étude, il nous est apparu clairement que les patientes bénéficiant de cette méthode appréhendant la naissance avec plus d’autonomie et surtout une pleine satisfaction d’elle-même. On note aussi une réelle implication du père qui trouve une juste place auprès de sa femme. Cet accompagnement global nous a d’autant plus intéressé qu’il accompagne les professionnels puisque les familles responsabilisées, accueillent les contraintes médicales avec bienveillance. Ainsi, s’instaure un respect mutuel dans un véritable travail d’équipe dont le couple fait partie, qui satisfait aux exigences de sécurité, de qualité d’accompagnement mais aussi aux besoins de reconnaissance des professionnels. »

L’étude randomisée de 300 couples primipares évalue les bénéfices des cinq séances de Naître Enchantés par l’EVA. Bien que cette étude soit encore en cours, les témoignages des équipes de prises en charge ainsi que des parents ayant bénéficié de la méthode sont sans équivoque.

« Bonjour, comme convenu je vous fais un petit retour du vécu d’Emilie, la sage-femme qui a pris en charge et accouché Mme A. Emilie n’a pas été gênée par l’ambiance « sonore » de cet accouchement, mais s’attendait à des sons « chantés », plus qu’à des vibrations sonores. Emilie a surtout retenu la complicité et la symbiose du couple au moment de la naissance du bébé. Elle s’est même sentie, par moments, davantage écoutée par le futur papa que par la parturiente, lequel papa répétait mot pour mot les consignes qu’elle donnait à la maman. Cette expérience a été pour Emilie nouvelle, enrichissante et agréable. Cordialement. » Anne Chartier, sage-femme cadre supérieur de l’hôpital Nord de Marseille.

Pratiqué en maternité, Naître Enchantés est avant tout la possibilité de conjuguer les bienfaits de l’hôpital (garant d’une obstétrique de pointe) avec ceux de l’accouchement à domicile (garant d’une intimité respectée).

Un renforcement de la parentalité

Devenir parent n’est pas si simple, rester acteur de la grossesse et de l’accouchement, encore moins. Il est acquis que le tissage des liens entre le trio maman-bébé-papa se fait dès la conception de l’enfant et va se construire durant toute la grossesse jusqu’à la naissance où une autre aventure parentale commencera.

L’usage du mot « parentalité » s’est accru considérablement au cours des vingt dernières années. La parentalité représente une question majeure de santé publique car les problèmes de parentalité seraient à la source de nombreuses difficultés sanitaires et sociales, raison pour laquelle, comme le souligne Lamboy Béatrice dans son livre Soutenir la parentalité : pourquoi et comment ? Différentes approches pour un même concept (2009), les autorités n’ont pas hésité à inclure la parentalité dans leurs objectifs suite aux alertes de différents rapports nationaux et internationaux soulignant l’importance de cette fonction, rappelant les enjeux qu’elle recouvre et recommandant la mise en œuvre d’actions pour la soutenir.

Plus qu’une méthode de gestion des douleurs physiques et psychiques de l’enfantement, plus qu’une approche permettant de rester en lien et en conscience avec son accouchement et son enfant quelles que soient la préparation de la sage-femme et les conditions techniques (péridurale, césarienne, IMG, IVG…), plus qu’un rempart aux dépressions pré- et post-partum, Naître Enchantés par l’Expression Vocale Ajustée, se veut une éthique de la parentalité. Une éthique de la parentalité comme défense des droits humains universels, contre toutes les logiques d’intérêt et de pouvoir. Un enfant qui naît a droit à être accompagné en conscience, à ce que ses parents soient engagés, patients, unis, grands et forts pour lui.

« Cette méthode, outre le fait d’aider à l’accouchement, permet de regarder en soi plus profondément et de découvrir des capacités insoupçonnées. Du fait, elle participe au développement personnel de chacun. Un grand MERCI. » Laurent, père de Lya.

Une autonomisation du couple par rapport à une hypermédicalisation

Le label Naître Enchantés est destiné aux professionnels de santé des services de maternité publics. C’est un projet de service qui favorise certes l’autonomie émotionnelle, psychique et physique des parents, la sérénité des équipes médicales et soignantes pendant l’accouchement, mais aussi qui permet d’utiliser au mieux les ressources juste nécessaires dans une efficience économique. Cette efficience est le fer de lance de toutes structures hospitalières.

Pour les maternités de niveau I ou II, le Label Naître Enchantés permet d’attirer une clientèle « physiologique ». Pour une maternité de niveau III, il permet de satisfaire les professionnels de la santé dans leur désir d’humaniser la technique. Plus la maternité est sophistiquée, plus le stress qu’engendre l’anticipation des risques potentiels de pathologie peut être omniprésent, envahissant et contagieux. La maîtrise paraît plus technologique qu’humaine. L’art de la maïeutique est devenu l’art de la gestion d’outils. Et pourquoi pas ?

En laissant la possibilité à la connaissance des femmes et à la science des hommes de se conjuguer, les bébés héritent à la naissance d’une triple sécurité : physique, psychique et émotionnelle.

« La vibration m’a permis de vivre les péripéties de la naissance de ma puce avec sérénité cela m’a permis de ne pas paniquer lorsque l’on m’a annoncé la césarienne pour cause de problème avec le rythme cardiaque du bébé. Je suis restée confiante et positive. »
 Clémentine

De par la vibration sonore, le monde médical et le monde parental peuvent se rejoindre à l’envie et sur l’instant, en se mettant concrètement sur la même longueur d’onde.

Maintenant…

Maintenant, mon souhait est que ce label Naître enchantés par l’Expression Vocale Ajustée se développe et que d’autres parents et enfants, d’autres équipes de maternités, d’autres hôpitaux puissent en bénéficier.

Dans un contexte de plus en plus contraint, où l’aspect économique a pris une grande place, il est important de donner du sens et de défendre les valeurs d’attention, d’écoute, de bienveillance ; tout simplement d’humanité.

Le label d’humanisation des soins

***